Comment utiliser correctement une machine sous vide ?

La mise sous vide est une nouvelle alternative pour mieux conserver les aliments. Les premiers utilisateurs en sont satisfaits et les machines sous vide se vendent par milliers. Pour réussir une mise sous vide, il faut respecter plusieurs points, depuis le choix de l’emballage jusqu’à la fermeture.

Le choix des sacs sous vide

Le choix des sacs ne devrait pas causer problème. Les fabricants conçoivent des machines qui mettent sous vide des sacs universels. Vous trouverez sans difficulté une meilleure machine sous vide qui possède cette caractéristique. Toutefois, certaines machines ne fonctionnent pas avec toutes les marques, types et formats de sacs. Si votre machine fait partie du lot, vous serez confronté à des dysfonctionnements. On vous recommande d’opter simplement pour les sachets de la même marque que celle de la machine. Les rouleaux sous vide sont les plus conseillés vu que vous aurez la possibilité d’adapter les sacs aux aliments, sans gaspillages d’espaces encore moins de sacs.

A lire également : Journée au spa : comment passer un bon moment ?

Lors du choix, faites attention à l’épaisseur des sacs. Celui-ci est exprimé en micron et permettrait de savoir si les sacs sont compatibles avec les produits coupants. C’est aussi un paramètre pour savoir si l’emballage supporte ou non les variations de température. Maintenant, toutes les machines sous vide ne sont pas adaptées à toutes les épaisseurs. Lisez la notice ou le guide d’utilisation de votre appareil pour en savoir plus. Les sacs que vous utilisez doivent être propres et surtout sans plis. Si vous faites usage de sacs impropres (donc contenant des microbes), l’aliment pourrira plus vite, bien qu’il soit sous vide. De plus, la présence des plis peut être la source d’une mauvaise soudure, ce qui facilitera l’entrée d’air.

Les règles d’hygiènes

Comme souligné plus haut, les emballages doivent être propres. Mais, outre ces derniers, les aliments devraient également être débarrassés de quasiment tous substances ou microbes susceptibles d’accélérer le processus de dégradation. Il est donc de rigueur de bien laver les aliments ou de les cuire avant de les mettre sous vide. Pour cette tâche, assurez-vous que vos mains soient bien propres. Vous pourriez juste les laver à l’eau et au savon. Utilisez différents ustensiles pour les divers aliments ou prenez le soin de toujours les laver entre deux utilisations.

A lire également : Comment choisir le bon traiteur pour votre mariage ?

Ces mesures sont primordiales vu qu’il peut avoir une infirme partie d’oxygène dans les sachets. Les microbes les plus tenaces pourraient en vivre et se proliférer rapidement. En prenant ces dispositions, vous réduisez considérablement ces risques.

L’emballage des aliments

Les aliments seront mis sous vide à basse température. Le cas échéant, la prolifération sera plus rapide. En effet, lorsque vous mettez des aliments chauds, des bulles d’airs apparaîtront dans les sacs utilisés. Or, elles contiennent d’éléments qui peuvent faciliter la multiplication des bactéries ou des microbes responsables du pourrissement. Donc, si les aliments à mettre sous vide sont portés au feu, attendez qu’ils refroidissent complètement avant de passer à l’opération. L’autre solution est de les mettre d’abord au réfrigérateur avant de penser à les emballer. Vous éviterez ainsi tous risques d’emprisonnement d’oxygène via les bulles d’airs.

Avant de mettre le sachet dans la machine, soyez sûr qu’il contient la quantité d’aliments qu’il faut, jamais plus, peut être moins. Lorsque la machine finira d’absorber l’air, vous procéderez à la soudure. Après la fermeture hermétique, attendez quelques minutes avant de retirer le sac.

vous pourriez aussi aimer