Comment savoir avec un test si je suis agoraphobe ?

Il suffit d’être dans un espace couvert pour que vous vous sentiez très mal. Votre rythme cardiaque augmente, il est impossible de maîtriser vos réactions et vous vous mettez dans un état complexe. Vous êtes sans doute victime d’agoraphobie, vous avez donc la phobie des espaces publics.

Vous n’êtes pas le seul puisque de nombreuses personnes dans le monde entier ne peuvent pas supporter ces lieux où la foule peut être importante. Il existe bien sûr des solutions pour en venir à bout comme l’hypnose.

A lire en complément : Combien de CBD pouvez-vous prendre par jour ?

Agoraphobie test : une solution de qualité et fiable

Sur Internet, vous trouverez une quantité astronomique de tests qui vous permettent de savoir si vous êtes concerné par cette agoraphobie. La meilleure solution consiste à vous rendre dans un espace public, si vous avez une réaction démesurée et que vous hurlez, vous êtes sans doute victime d’une phobie. Cette dernière peut toutefois se différencier de la simple peur, elle a un impact considérable sur votre quotidien.

Impossible d’être en contact avec d’autres personnes même si elles se trouvent à quelques mètres de vous. Votre rythme cardiaque augmente, vous êtes proche du malaise et vous avez même une sudation très forte. Ce sont les indications les plus fiables qui vous permettent d’identifier cette agoraphobie. Les phobies peuvent être très diversifiées, il y a celle liée au concert, à la foule, aux clowns ou encore aux rongeurs et même aux transports, voire aux aliments.

A découvrir également : Les bienfaits de l'acupuncture

Si vous développez une forme d’anxiété, vous pouvez consulter un spécialiste pour qu’il puisse vous aider. Par exemple, certaines personnes ont pu lutter contre leur phobie grâce à l’hypnose. D’ailleurs, cette pratique présente de nombreux bienfaits pour mettre un terme à de nombreuses addictions.

agoraphobie test

Quelques symptômes évocateurs d’une agoraphobie !

Généralement, si vous présentez au moins quatre symptômes, vous pouvez être certain que vous avez une phobie liée aux espaces. Palpitations, transpiration, tremblements, frissons, picotements, douleurs thoraciques, nausées, vertiges, dépersonnalisation, peur de devenir fou, peur de mourir, douleurs abdominales… Ce sont les principaux effets qui sont ressentis par toutes les personnes victimes d’une phobie. Vous pouvez donc les adapter à toutes les situations.

Si par exemple vous avez ces symptômes alors que vous êtes en face d’un clown, vous êtes peut-être victime de coulrophobie. Au vu des chiffres, sachez que vous n’êtes pas seul dans cette situation, près de 2 % de la population française serait agoraphobe. Ce trouble a tendance à se développer au cours de l’adolescence et il peut prendre de l’ampleur au fil des années jusqu’à devenir ingérable. Que ce soit pour vous ou pour vos proches, il sera difficile de gérer une telle situation.

Rien ne compte lorsque vous êtes face à une foule, vous oubliez tout et vous ne pensez qu’à cette phobie.

Une thérapie pour en finir avec l’agoraphobie !

Si vous souhaitez mettre un terme à cette phobie, vous pouvez opter pour une thérapie cognitivo-comportementale. Elle est souvent prisée pour l’agoraphobie. Nous vous conseillons de consulter un spécialiste, il pourra alors vous aider.

vous pourriez aussi aimer