Comment protéger les oiseaux l’hiver ?

En hiver, en France, nous pouvons observer quelques espèces d’oiseaux dans nos jardins. À cette saison de l’année, certaines espèces sont plus sensibles aux températures hivernales. Il est donc important de les protéger, mais comment faire ? 

Comment abriter les oiseaux en hiver ?

Pour permettre aux oiseaux les plus fragiles de s’abriter, pensez à installer un nichoir dans votre jardin. On peut également construire soi-même une cabane pour oiseaux.

A lire en complément : Comment choisir une table TV

Même à cette période, différents oiseaux viennent dans votre jardin, certains sont insectivores, tandis que d’autres sont granivores. Il est primordial de prendre en compte ces différentes espèces pour réfléchir à un abri. En effet, ces oiseaux auront une différence de taille. Par conséquent, adaptez la taille de l’abri aux oiseaux qui sont dans votre jardin. 

Pour commencer, vous trouverez dans les jardineries et autres magasins spécialisés, un nichoir parfaitement adapté. Il en existe des dizaines de tailles différentes. Certains nichoirs possèdent une ouverture ronde et petite, tandis que d’autres, ont une ouverture plus grande et plutôt rectangulaire.

A lire également : La tendance des matelas de sol

Par exemple, si dans votre jardin, vous accueillez une espèce comme un merle noir, ou encore un geai. Alors, vous allez rapidement vous apercevoir que ce sont des oiseaux qui ont de grandes ailes, il faut donc prévoir un nichoir assez grand. Au contraire, le moineau et la mésange sont de petits oiseaux qui aiment les petites entrées. En France, des dizaines et des dizaines d’oiseaux différents peuvent se trouver dans votre jardin. Il est ainsi important que vous les observiez et que vous vous informiez sur les oiseaux afin de mettre en place le meilleur nichoir pour eux.

Concernant la matière de celui-ci, privilégiez un nichoir conçu en bois. La plupart des oiseaux préfèrent les abris naturels et artificiels. Comme indiqué précédemment, vous pouvez de ce fait en trouver en jardinerie. Mais, vous pouvez également le fabriquer avec vos propres mains et vos outils. Quelques petits morceaux de bois, des clous ou des vis, et le tour est joué ! Vous aurez récupéré des chutes qui auraient pu être jetées et vous l’avez conçu par vous-même. Ainsi, vous pouvez être fier !

Pour trouver l’endroit parfait pour l’installer dans votre jardin. Sachez qu’il est préférable de le mettre à un endroit où la lumière est très présente. De plus, pour protéger les oiseaux de leurs possibles prédateurs, comme votre chat, installez le nichoir en haut d’un arbre. Pensez à éviter de couper les branchages des arbres avant pour que les oiseaux se sentent en sécurité. Ils pourront se cacher.

Comment protéger les oiseaux l'hiver ?

Comment nourrir les oiseaux en hiver ?

Pour vous occuper des oiseaux, il est important d’appliquer quelques conseils pour les nourrir convenablement. Vous le savez, l’apport de nourriture et d’eau est primordial pour leur santé. Ainsi, choisissez les aliments adaptés à mettre dans la mangeoire.

Choisir les aliments adaptés aux oiseaux

Pour apporter la graisse dont ils ont besoin, il est essentiel de choisir l’alimentation adaptée. Vous le savez, en France, différents oiseaux vivent dans nos jardins. On peut les distinguer en trois catégories principales :

  • Les insectivores,
  • Les granivores,
  • Les frugivores.

Si à l’extérieur de votre maison, l’oiseau principal est un rouge-gorge, un merle ou une grive. Sachez que c’est un insectivore. Dans ce cas, comme son nom l’indique, ce sont des oiseaux qui se nourrissent principalement d’insectes. Pour choisir la nourriture adaptée, vous pouvez leur proposer des fourmis, ou encore, des vers de terre dans la mangeoire. Cependant, ce sont des oiseaux qui aiment également se nourrir de graines en hiver. Par conséquent, un des conseils à suivre est de ne pas hésiter à leur en proposer dans les mangeoires.

En France, en dehors de votre maison, vous pouvez également trouver un oiseau granivore. Ce sont sans doute les oiseaux les moins complexes puisqu’ils apprécient la nourriture comme les graines. Effectivement, le geai des chênes, le moineau, ou encore le chardonneret est un oiseau dont l’alimentation principale se compose de graines. Vous pouvez alors proposer des mélanges de graines à ces oiseaux. Ce seront les aliments parfaits pour leur apporter la graisse dont ils ont besoin à cette période de l’année. Ils pourront ainsi être moins sensibles au froid et seront plus forts. C’est un des conseils les plus importants pour protéger convenablement les oiseaux.

Enfin, un oiseau peut également être frugivore. Dans ce cas, sa nourriture principale se compose de fruits. La grive musicienne, l’étourneau, la fauvette et même certains merles et rouge-gorge sont des oiseaux qui raffolent des fruits. Ainsi, si vous avez des restes de pommes, poires, noix, châtaignes et coings, pensez à ajouter ces restes de fruits dans leur mangeoire. Sachez que la plupart de ces animaux mangent aussi beaucoup de graines en hiver.

Vous l’avez compris, la nourriture principale à mettre dans les mangeoires sont donc les graines. Selon ceux présents à l’extérieur de votre maison, vous pouvez également proposer certains fruits ou insectes, si vous le souhaitez. N’oubliez jamais de mettre également de l’eau dans un petit réservoir proche de la mangeoire. L’eau est indispensable à leur survie, surtout dans les régions en France où les précipitations se font rares.

Pour finir, voici un point important concernant le type de nourriture que vous devez leur donner. En principe, vous devriez à tout prix éviter de leur donner du pain dans la mangeoire. C’est en effet souvent une mauvaise idée, car le pain pourrait leur causer des douleurs et des problèmes de santé. Le pain est donc un « no-go » !

Où placer les mangeoires ?

Lorsque vous savez que l’eau et principalement, les graines sont indispensables pour leur bien-être et l’apport en graisse, il faut alors aussi savoir où placer les mangeoires.

Sachez que pour la plupart d’entre eux, placer la mangeoire en hauteur et non au sol est la solution idéale. Effectivement, si la mangeoire n’est pas au sol, ce sera synonyme de plus de sécurité pour l’animal.

Mais il faut savoir que certains oiseaux préfèrent se nourrir près du sol. Par exemple, un animal très présent en France : le merle noir. Ce volatile privilégie en effet de prendre sa nourriture au niveau du sol.

vous pourriez aussi aimer