Costa Smeralda : une destination touristique culturelle

Située dans le Nord-Est de la Sardaigne, la Costa Smeralda, côte de la Gallura, est le lieu le plus huppé de l’île. Cette région est principalement reconnue pour ses magnifiques plages et sa nature. Elle est également célèbre pour ses complexes hôteliers de luxe, attirant ainsi de nombreux yachts et de nombreuses célébrités. Cependant, au-delà de ce luxe et de sa beauté naturelle, ainsi que de ses plages paradisiaques, la Costa Smeralda renferme une histoire et un patrimoine culturel qui éveilleront la passion des amateurs de culture.

Brève historique de la Costa Smeralda

Pour retracer brièvement l’histoire de la Costa Smeralda, il faut noter qu’elle est appelée « Monti di Mola » en gallurais. Le nom actuel de la région n’a émergé qu’au cours des années 60, lorsque le prince Karim Aga Khan a fait sa découverte et a décidé d’en faire un lieu touristique luxueux. C’est ainsi qu’en 1962, l’histoire de la Costa Smeralda a débuté avec la fondation du Consortium Costa Smeralda. Ce consortium a œuvré à la création de résidences prestigieuses et de diverses infrastructures, tout en veillant à préserver la beauté naturelle du lieu et à conserver son patrimoine culturel. Par la suite, les membres du Consortium ont entrepris des actions pour faire connaître la Costa Smeralda à l’échelle mondiale, en impliquant des représentants de la jet-set internationale, de la mode et du sport. C’est ainsi que la costa smeralda est devenue réputée et est devenue un site touristique populaire.

A lire également : Que faire avant de partir en vacances au ski ?

Les lieux culturels de la Costa Smeralda

En ce qui concerne les lieux culturels de la Costa Smeralda, il convient de mentionner la commune d’Arzachena, où est née la première civilisation organisée de la région, connue sous le nom de « culture d’Arzachena ». Cette commune abrite le Parc Archéologique, où l’on peut découvrir huit sites témoignant de plusieurs millénaires d’histoire. Ces huit sites qui composent le Parc Archéologique sont les suivants :

  • Le Tempio di Malchittu : un temple sacré que l’on atteint en empruntant un chemin constitué de roches granitiques sculptées par le mistral gallurais.
  • Le Nuraghe Albucciu, comprenant des vestiges de cabanes circulaires faisant partie du village nuragique.
  • Le Nuraghe La Prisgiona : un complexe comprenant une forteresse, un vaste village de 100 huttes, un puits d’approvisionnement en eau et un monument funéraire.
  • La Tomba dei Giganti di Coddu ‘Ecchiu : l’un des sites les plus évocateurs de l’île de Sardaigne.
  • La Necropoli Li Muri : le site le plus ancien du parc d’Arzachena.
  • La Tomba dei Giganti di Li Lolghi ou le tombeau des Géants et la Tomba Moru ou le tombeau Moru.
  • Le Fungo di Lu Monti Incappiddhatu : un site composé d’un énorme rocher en granit érodé pour créer un grand champignon utilisé comme abri contre la pluie.

Tous ces sites sont préservés au cœur de la Costa Smeralda et se trouvent à moins de 30 minutes de la capitale de la région, Porto Cervo.

A découvrir également : 12 limites que vous devez définir dans votre relation

Le développement de la culture archéologique de la Costa Smeralda lui confère un patrimoine historique unique et d’une extrême importance. Ainsi, un voyage dans cette merveilleuse côte permet de découvrir une culture fascinante, en plus de profiter de moments de détente sur ses plages de luxe.

vous pourriez aussi aimer