Télétravail : comment préserver sa santé ?

Le travail à domicile commence par s’insérer peu à peu dans les habitudes en milieu professionnel. C’est un mode de travail qu’ont adopté depuis quelques années certaines entreprises. En France et dans d’autres pays européens, beaucoup de personnes ont découvert le télétravail pendant le confinement dû à la pandémie du coronavirus. Alors que les uns brandissent les avantages du travail à domicile, les autres relèvent ses écueils. En fait, le télétravail, comme le travail en présentiel, n’est pas sans risques sur la santé du salarié.  Dans cet article, nous parlons de ces risques et énumérons quelques précautions sanitaires à prendre pour réussir le travail à domicile.

Prendre connaissance des risques sanitaires du télétravail

Si le télétravail permet d’éviter  l’exposition à la pollution atmosphérique, les accidents de la route et autres, il n’est pas exempt de risques. Sur le plan sanitaire, le travail  à domicile peut pousser les personnes fragiles psychologiquement  à la déprime, voire la dépression. En effet, l’isolement que pourrait impliquer le télétravail n’est pas de nature à aider tout le monde. Certaines personnes ont besoin de la reconnaissance des autres, de leur encouragement pour bien accomplir leurs tâches. Si ces personnes se retrouvent  seules devant leurs ordinateurs, le manque de motivation pourrait les stresser et avoir un impact sur leur bien-être physique ou mental.

A lire aussi : Quelles sont les meilleures méthodes pour garder les dents blanches plus longtemps ?

De même, le travail à domicile peut conduire à un laisser-aller en termes d’alimentation. Ainsi, le surpoids ou l’obésité est un risque à prendre au sérieux par le télétravailleur. Par ailleurs, le fait de travailler avec des meubles non-adéquats peut amener le salarié à adopter des postures à risque. De facto, les troubles musculo-squelettiques se développent lorsqu’on soumet le corps à certaines postures. Sans un bureau adapté à la situation de travail, le télétravailleur pourrait souffrir du syndrome du canal carpien, de la lombalgie, etc. Il faut également signaler que le travail  à domicile peut renforcer la sédentarité chez les travailleurs. La sédentarité accroît d’ailleurs les risques des troubles musculo-squelettiques et d’autres maux tels que l’obésité.

Instaurer une routine de travail

Conscient des risques que peut avoir le travail à domicile sur sa santé, l’employé doit adopter les habitudes qui lui permettent de les minimiser. Pour bien travailler de chez soi, il est essentiel de créer une atmosphère qui le permet. Afin d’éviter la démotivation, le salarié doit se lever tous les jours de travail à la même heure. En fait, il est facile de se laisser gagner par la paresse lorsqu’on travaille à la maison. Or, moins on est exigeant avec soi-même, plus les objectifs paraissent hors de portée et le stress ne tarderait pas à s’installer. Il faut donc de l’autodiscipline pour éviter l’accumulation des tâches qui pourrait conduire à la surcharge de travail.

A lire également : Quelle cigarette électronique choisir ?

Faire du sport

Comme nous l’avons vu plus haut, la sédentarité est un risque qui guette toutes les personnes qui travaillent à domicile. À la maison, on peut rester assis pendant plusieurs heures d’affilée sans s’en rendre compte, surtout lorsqu’on se retrouve sur un canapé douillet. Il faut donc combattre la sédentarité à tout prix en faisant du sport. Le salarié doit établir un programme sportif quotidien qui lui permet de faire travailler les articulations et les muscles de son corps. Avec un tapis roulant, un vélo elliptique, une corde à sauter, un rameur, des disques de musculation…, on peut se maintenir en forme.  Même sans équipement, il est toujours possible de pratiquer du sport avec des exercices tels que les pompes, les abdos, etc.

Faire soi-même la cuisine

Certes, le télétravail favorise la sédentarité,  vecteur d’obésité, mais il peut permettre paradoxalement de lutter contre  la prise de poids. En effet, lorsqu’on travaille à l’extérieur de la maison, les mets que l’on prend généralement proviennent de la restauration rapide. En travaillant à la maison, on a plus de chances de consommer des aliments moins industriels en faisant soi-même la cuisine.

Pour préserver sa santé, le télétravailleur doit s’intéresser aux recettes qu’il peut réaliser rapidement pendant sa pause à la mi-journée. Il peut d’ailleurs s’organiser de sorte à préparer son repas le soir pour n’avoir qu’à le réchauffer le lendemain. En faisant soi-même la cuisine, on est plus assuré de manger sain. En outre, il ne faudrait pas céder à la tentation du grignotage, le frigidaire étant à portée de vue. La meilleure solution pour ne pas prendre du poids lorsqu’on travaille de chez soi, c’est de faire attention à son alimentation.

Prendre des pauses

Le télétravail peut être agréable au point où on ne verrait pas passer le temps. Cependant, il est nécessaire de décoller le nez de l’ordinateur de temps à autre. Il faut donc  que le salarié détermine un certain nombre de pauses à prendre durant la journée de travail. Ce n’est pas  seulement pour le déjeuner qu’il doit se lever du bureau aménagé à la maison. De petites pauses de quelques minutes sont nécessaires pour se détendre les nerfs et les muscles. En situation de télétravail, on doit se permettre de se lever une fois toutes les heures, ne serait-ce que pour s’étirer.

Aménager un espace de travail ergonomique

Le télétravail, c’est la liberté de travailler où l’on veut et quand on veut. Mais cette mobilité peut être une source d’inconfort pour le travailleur. Pensez à bien créer un espace de travail ergonomique pour éviter les problèmes physiques qui peuvent survenir en situation de télétravail.

Pour commencer, il faut choisir une pièce dédiée au travail. Cela permettra de séparer vie professionnelle et privée, même si cela n’est pas toujours possible dans certains cas. Le choix des meubles est aussi très important : il faut opter pour une chaise confortable avec un dossier bien incliné ainsi qu’un bureau ajustable à la hauteur souhaitée du télétravailleur. L’écran doit être positionné à environ 50 cm des yeux afin d’optimiser la vision et réduire les douleurs cervicales ou oculaires.

N’hésitez pas à ajouter quelques touches personnelles : une plante verte ou une photo encadrée peut apporter une touche agréable et personnelle à votre espace de travail tout en créant un environnement propice aux activités professionnelles.

Limiter le temps passé devant les écrans

Le télétravail implique une forte utilisation des écrans, ce qui peut être néfaste pour la santé. Les travailleurs doivent prendre garde à ne pas passer trop de temps devant leur ordinateur.

Effectivement, les écrans peuvent causer de nombreux problèmes tels que la fatigue oculaire ou encore le mal de dos. Pensez à bien vous lever et à étirer vos muscles ainsi que vos yeux pour éviter tout problème physique lié à l’utilisation prolongée des écrans.

Il existe aussi plusieurs techniques pour limiter votre temps passé devant les écrans, comme par exemple réduire la luminosité des appareils ou utiliser un filtre anti-lumière bleue afin d’éviter toute fatigue visuelle excessive.

Pensez à vous accorder quelques moments loin des appareils numériques, notamment pendant vos temps libres : lire un livre papier plutôt qu’un ebook sur votre tablette ; sortir dans la nature sans smartphone ; pratiquer une activité sportive plutôt que regarder une série TV… Autant d’alternatives possibles !

vous pourriez aussi aimer