L’enfant de mon amie, m’appelle “papa”

Il se trouve qu’il y a une personne pour répondre à ce besoin et même si le terme “papa” est douloureux, et on le comprend, ça veut dire que cet homme répond à son besoin lorsque vous ne pouvez pas le faire. Je dis tout ça parce que j’ai été obligée d’appeler mon beau père papa quand j’avais 10 ans, moins d’un an après qu’il se soit installé chez nous, mon père était absent dans mon éducation je le voyais un samedi sur 2 mais il “m’oubliait souvent” depuis je ne l’ai revu qu’une fois quand j’avais 11 ans (j’ai bientôt 19 ans).

Je me souviens même avoir été choquée lorsqu’un un jour, mon beau-fils en parlant de sa mère et de son beau-père avait employé le terme : mes parents… Son père et moi avions alors recadré les
choses…. Je pense qu’un enfant qui apelle sa mère ou père par son prénom cherche des limites, en étant adulte c’est tout autre chose, dans ce cas c’est l’enfant (adulte) qui met des limites entre ses parents et lui/elle pour plusieurs raisons.

A lire également : Idées originales pour un enterrement de vie de garçon

1)Merci, mais avons nous le droit de modifier le montant déjà demandait – avocat ayant fait erreur dans sa demande et 2) il me semble que sans avoir toutes les info’s de l’adversaire – notre (vrai) situation financière – ses retraites – plan de societe prive et ses investissements – nous ne semmes pas en mesure de faire un calcul – peut on dire que nous formulerons un autre demande – basée sur ses info’s.

Pas toujours évident
bonsoir
je suis séparée depuis 4 mois maintenant, j’ai la garde de mon fils âgé de 4 ans, au début de la séparation mon mari téléphoner tous les soirs pour parler à notre fils, puis au fil des semaines mon mari s’est rendu compte que notre fils n’était pas forcément pret à lui parler.

A voir aussi : Test du Thermostat Netatmo - LDPT

Mon fils appelle son beau père papa+son prénom Besoin de votre avis!!!

bonjour,je suis le pere d un enfant que n est pas mon fils biologique,je n habite pas avec sa mere mais j aime cet enfant comme q il etait vraiment mon fils,son pere biologique veut le reconnaitre maintenant q il as deja 11 mois et que on s aime bien tout les 2,ais je le droit de rester son pere.

Mais comme les enfants sont petits, ça passe toujours par le Papa et la Maman, et au début j’avoue avoir eu du mal, et me sentir jalouse du fait que mon homme s’entende bien avec son ex, et l’appelle aussi souvent.
Au debut mon ami appelait souvent (3-4 fois par semaine) mais il parlait peu aux enfants, en fait leur mere racontait leur journee puis passait 1/2h a l’accabler de reproches, de lui avoir donne une vie minable et de la faire souffrir (avec les enfants dans l’appart qui entendent, c’est tip top)
Du coup il a espace les appels et elle lui a reproche bien sur. En investissant dans sa propre relation avec son enfant, en fournissant à l’enfant ce dont il a besoin, de l’amour sincère et véritable, des encouragements quotidien et des limites fermes et saine pour lui, votre conjoint met toutes les chances de son côté pour réussir son rôle de père. Tout d’abord il faut rappeler qu’aux termes de la loi actuelle sur la filiation, la prescription de l’action en contestation de paternité est de 5 années, lorsque la personne qui a reconnue l’enfant s’est également comportée au quotidien comme le parent de cet enfant (cela s’appelle la possession d’état).

Mon conjoint a demandé des explication et elle a confirmé qu’elle laissait le petit appeler son beau-père papa parce qu’il le voit très souvent et que ça fait un an qu’il le connait.

Il appelle son beau-père « papa »

Quand il l’a avec lui, tout est centré autour de son fils, activités, jeux , apprentissage, lien affectif… Il joue a 100% son rôle de père, même si les circonstances font qu’il ne peut l’avoir à 100% du temps. Quand j’ai appris ma grossesse, on était déjà séparé, pas parce qu’on ne s’entendait plus, mais parce qu’il avait choisi un autre chemin, une autre direction : il partait loin et moi je restais. Un jour, cette situation est devenue insupportable, notre histoire n’avançait pas, tout ça ne menait à rien : je l’ai quitté peu après la naissance de sa fille.

Voilà, ça ne me dérange pas plus que ça de me faire appeler par mon prénom car ma fille sait très bien que je suis sa maman (mais c’est vrai que les gens tirent une drôle de tête entendant ça).

Quand je suis tombé enceinte le papa ma quitté, il a voulu revenir plusieurs fois mais pas pour l’enfant, j’ai arrété de le voir et 2 ans aprés j’ai rencontré mon compagnon qui c’est occupé de ma fille comme si c’etait la sienne, quand le pere biologique a vu que ma fille etait proche de mon nouveaux compagnon il la reconnu mais il ne s’en occupe pas pour autant. c’est peut etre bête mais ça serai mon 1er sentiment, après je ne pense pas qu’ils nous appelera par nos prénoms par imitations car moi et Zhom on ne s’appellent JAMAIS par nos prénoms, c’est toujours “chéri ou mon coeur ou zam” enfin pleinde ti nom mimi et maintenant c’est aussi des fois papa et maman .
J’ai une photo de son papa dans sa boite à souvenirs, qu’elle sache à quoi il ressemble quand même… Je ne sais pas si mon témoignage fera avancer le débat, mais le fait d’être maman solo c’est dure certes, mais c’est aussi beaucoup de bonheur à ne pas partager . Il est relativement courant, et ce n’est historiquement pas nouveau, que des hommes amoureux reconnaissent l’enfant de leur compagne ou de leur nouvelle épouse tout en sachant parfaitement qu’il n’est pas le leur.

Le montant de la PC ne devrait-il pas être calculé selon VOS besoins et non pas sur les réserves de la parties adverses (donc vous ne devriez pas avoir besoin de la liste exhaustive des pièces de la partie adverse).

La belle famille a causé beaucoup de tensions dans notre couple et naturellement mon ex-compagnon ne voulait pas affronter ses parents de peur de les blesser, même s’il était du même avis que moi. Certains d’entre eux m’ont dit : « tu sais il n’en veut pas aujourd’hui, mais avec la sensibilité qu’il a, il voudra voir cet enfant un jour ou l’autre. Il avait même calculé la date d’accouchement, me disait lorsque mon ventre gargouillait : « il a faim, il faut que tu manges »…  Mais trois jours plus tard, le jour des résultats de la prise de sang, il a complètement changé de discours. De ce que je sais l’homme avec qui elle est marié sais que moi je ne suis pas sa fille mais a l’époque ( en 1985-1986) il a voulu me reconnaître et de Meme pour la dernière qui elle ne serait aussi pas du Meme homme mais encore d’une seconde liaison extra conjugale. En grandissant ça sera confus et ça sera un peu comme une gêne pour elle, ce genre de décision d’appeler papa doit venir de l’enfant et j’insiste ÉNORMÉMENT sur ça, c’est super important.
mon fils de 5 ans veut que sa mère l’appelle pour “lui dire quelquechose”, ça ne l’intéresse pas de l’appeler, ce qu’il veut c’est que ça mère s’intéresse à lui, il veut savoir qu’elle l’aime toujours même si elle est loin.

Si vous voulez mon opinion par rapport au fait qu’il appelle son beau-père papa, je vous dirais qu’à première vue, il serait préférable que cette appellation soit réservée à son vrai papa. de avril a juin cette femme m as interdit de voir mon fils et pendant ce temps elle montrait mon fils a son pere biologique,au mois de juin mon avocat as envoié une letre a ça mere pour le dire q on atendait jugement aupres du jaf,cette femme m as laisse a nouveau voir mon fils et interdit a son pere biologique de le voir,debout septembre on as chaque un reçu assignation devant le tgi pour la demande du pere biologique que veut ainsi reconnaitre son enfant,depuis la je ne vois plus mon fiston et sachant que je doit passer devant le jaf le 2 novenbre,ais je le droit de continuer de voir mon fils.

Aujourd’hui, Mlle A a 11 ans et demi, elle connait son papa depuis plus de 10 ans, il l’a adopté, elle porte son nom (enfin, officieusement elle a gardé le mien pour plus de commodité), plus
personne ne se pose ni ne nous pose de questions, chacun a sa légitimité au sein de notre famille.

Il appele papa "maman"

Je lui ai envoyé un double de l’échographie avec un mot qui spécifiait que je n’attendais rien de lui et que c’était purement informatif, qu’il en faisait ce qu’il voulait.

J’ai entamé une action de contestation de paternité et ce que je voulais savoir c’est que sachant que j’ai reconnu tardivement cet enfant et qu’elle n’avait jamais porté mon nom auparavant suis je dans les délais imposé par la loi. il appartenait aussi à l’association sos papa dont plusieurs membres lui ont apporté leur total soutien et encouragements, comme ce fut le cas pour Fabrice Devaux, délégué sos papa à Aix en Provence, qui avait tenté de faire enlever et assassiner son ex femme. Je crois que dans une telle situation, le mieux c’est d’en discuter avec sa mère… et je crois que c’est une histoire que doivent régler le papa et la maman sans intervention autre. Cet homme me menace d’aller voir mon mari pour lui dire que mon enfant est de lui juste pour que mon mari doute de moi et mettre le bazard dans ma vie, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle il veut demander un test paternité. Dans les cas où la relation est conflictuelle entre les deux ex conjoints, il ne faut pas hésiter à faire intervenir une tierce personne dans le dossier, que ce soit un médiateur familial ou encore faire représenter vos intérêts par un avocat devant un juge.

Témoignages séparation : papa est parti…

Je suis famille d’accueil donc mes enfants d’accueil nous appelle par notre prénom et du coup nos enfants (17 et 14 ans) font régulièrement de même, ce qui ne me dérange pas du tout, et ceci depuis tout petit. Quelques temps Apres la plus âgée des deux me telephone et me manque de respect me dit que je ne suis pas sa sœur que je suis une erreur et que cela est limité de ma faute que sont père est eu une relation avec ma mère. ”
– Mon mari n’appelle plus ses parents “papa-maman” depuis le jour où ils ont travailler ensemble professionnellement : une raison supplémentaire pour que ma fille nous appelle par nos prénoms et d’ailleurs elle appelle ses grands-parents aussi par leurs prénoms.

Cette dernière lui avait dit (sans une once de méchanceté) “Oh, ce petit a vraiment besoin de câlins, on a passé toute la matinée à en faire”; ce qu’on peut comprendre pour un petit enfant qui vient de perdre son père. Dans une situation idéale, dans le bien-être de l’enfant, les deux parents pourraient, même s’ils ne sont plus ensemble, consulter conjointement pour s’assurer que leurs querelles d’ex amoureux ne débordent pas sur leur rôle parental. Alors là c’est un sujet complexe… pour ma part, si j’étais mère et séparée, j’empêcherai mes enfants d’appeler le nouvel homme de ma vie “papa”, car un papa ils n’en ont qu’un et il est unique.
C’est mon mari qui a demandé le divorce et j’avoue avoir du mal à vivre ses appels téléphonique et les RDV du week end pour notre enfant, mais je n’ai pas le choix il demeure le papa de mon enfant et je ne peux m’opposer à cela.

Il s’est servi de votre naiveté, de votre envie d’avoir un confident-grand frère et se sert maintenant de votre sentiment de honte et de culpabilité vis a vis de votre mari pour vous enfoncer davantage.
Aujourd’hui cet homme ne fait plus partie de notre vie, même s’il a beaucoup joué avec moi : « je pars, je reviens… je te fais faire des kilomètres alors que tu es enceintes de 6 mois, etc.

Pièce rapportée de la famille, le voilà finalement intégré dans celle-ci grâce à un qualificatif affilié habituellement aux oncles “officiels” mais également, parfois, aux amis de la famille, assez impliqué dans la vie de celle-ci. Après je pense qu’un enfant appellera plus facilement son beau-père “papa” (surtout s’il est petit au moment de la séparation) que sa belle-mère “maman” même s’il est petit quand son père se
remarie.

Dans un tel cas, on peut imaginer que les relations avec ce dernier ne sont pas folichonnes et qu’en nommant “papa” le beau-père, on cherche à effacer “cette erreur” et à tout reprendre de zéro .

Hier soir, mon fils a mentionné son beau-père en l'appelant « papa » et j'avais envie de pleurer. Je lui ai dit que j’étais son papa et que Matthew était son beau-père. Était-ce approprié ?

des réponses plus adaptées que sur ce blog,c’est trop compliqué, pour vous aider il faudrait mieux vous connaître et arriver à comprendre vos peurs,qui sont , à lire tel que vous l’écrivez , trop complexes à saisir , ce n’est pas le but de ce blog.

Pour les week end de garde chez le papa (1/2) et moitié des vacances scolaires, elle m’appelle lorsqu’elle le souhaite (enfin je pense) il est difficile pour elle de dire à son papa “tiens j’ai envie d’entendre mamam” mais je n’ai plus de crédit sur mon portable, son père lui a déjà répondu “attends elle va t’appeler” ce n’est surement pas la réponse qu’elle voulait entendre.

Si pour une raison ou pour une autre, vous ou le véritable père de l’enfant, souhaitiez faire changer cette situation vous ne pourriez plus et vous seriez donc juridiquement définitivement le père de cet enfant.

Voilà un individu qui nous démontre qu’une soi disant ” microcrypto association pour le fric” (lui seul doit savoir ce que ça veut dire ) a quand même suffisemment de poids pour lui valoir toutes les attentions des SOS PAPA . Mais vous devez d’urgence consulter un avocat ( à la rentrée )et entamer une procédure de divorce, ne restez pas dans cette situation bancale avec une vie qui n’est absolument pas reflétée par votre situation civile ( mariéée, filiation de vos fillles ) . Nous, les adultes, on accorde a chaque mot une seule signification bien precise; si ça se prononse de la même façon, s'écrit de la même façon et utilisé dans les mêmes situations, alors c'est le même mot avec le meme sens unique. A la maternité, il m’a contacté pour me promettre monts et merveilles, me dire qu’il allait me verser une pension, qu’il viendrait la voir régulièrement, etc. Et veuillez comprendre que je souhaite simplement comprendre les lois afin de proteger l’avenir de mes enfants,- mon précedent avocat m’ayant raconté un tissue de mensonges – que l’adversaire pouvait aisement m’enlever mes enfants etc etc – ce qui était bien sur totalement faux – j’ai maintenant peur des pouvoirs des avocats – merci.

Certes la grossesse et la maternité changent une femme et le couple peut traverser des moments difficiles, mais pour moi, tout ça reste très surmontable lorsque l’on a créé la plus belle chose du monde.

mes enfants m’appellent maman, maintenant il arrive de temps en temps qu’il m’appelle par mon prénom genre quand on est avec mon chéri et ses enfants, c’est sur que ses enfants m’appellent par mon prénom donc du coup les miens font pareils, et c’est pareil dans le sens inverse. Du jour au lendemain, son papa m’annonce que notre couple ne va plus, qu’on ne partage plus grand chose, qu’il faut qu’on en discute comme ça en 3 minutes entre le moment où il rentre du travail et avant qu’il ne reparte en soirée. de plus j’èstime qu l’on ne peut pas calculer vraiment un montant sans avoir toutes les elements – toujours pas reçu de la partie adverse – on n’as pas intérét à chiffré un montant definitive sans avoir toutes les elements – avons nous le droit del’augmenter. j’ai 24 ans bientot et je porte le nom d’un homme qui s’est marié puis a divorcé de ma mère, nous avons des doutes auprés d’un autre homme qui pourrait etre mon père biologique puis je encore faire des démarches pour effectuer un test de paternité avec cet homme. Jamais
Le père de ma fille n’appelle jamais, cela fait 6 ans que nous sommes séparés et il considère qu’il n’a pas à l’appeler quand elle est chez moi, au même titre qu’il estime que je n’ai pas à appeler notre fille quand elle est chez lui.

Pour ce qui concerne ma fille
Moins de problèmes, elle a un portable (13 ans), donc son père l’appelle quand il veut, et elle l’appelle quand elle le souhaite aussi, biensûr il l’appelle parfois lorsqu’elle n’en a pas envie (elle est avec des copines ou autre), et vis versa surement, mais dans l’ensemble c’est assez régulier 2 à 3 fois par semaine.

Je me suis donc enfermée chez moi entre quatre murs (là où je pouvais exercer mon rôle de maman sans réflexion et sans qu’on essaie de prendre ma place) en me disant que je ne pouvais compter que sur moi-même car les quelques fois où j’avais besoin d’aide il n’était jamais disponible. – lorsque le Juge nous donne le droit de chercher ces informations – en particulier tout mon argent que l’adversaire as dissimulé via – amitié personelle avec la banques en question – 4) j’ai du enlever du projet de mon avocat des dires clairement préjudiciable pour moi – et en plus inéxacte – mon divorce conflictuelle est ‘personnelle’ dans la mésure que le mari de avocat de l’adversaire est un homme puissante juridiquement et un ami personel de Monsieur et je crains des “pressions” déjà ayant eu des problèmes de ce genre. 4 mois après j’ai rencontré quelqu’un et la mon ex c’est mise a me faire des misères donc comme c’est créancier étaient toujours là je l’ai remise à ca place,elle c’est mise à pleurer et du coup m’a fille m’a appelé pour avoir des explications au départ j’ai refusé lui disant qu’elle était trop jeune 17 ans pour ce mélé de ca mais vue son instance j’ai craqué et lui ai tout expliqué tromperie et crédit.

Comment un enfant doit-il appeler son beau-père ou sa belle-mère ?

Mais quelques semaines plus tard, il est rentré du travail et a mis toutes ses affaires dans un sac, m’a regardé et m’a dit : « je m’en vais ». On verra quand elle sera plus grance apres je ne sais pas comment elle appelle la copine de mon ex-mari j’espère qu’elle ne l’appelera pas maman ça me ferait trop mal tien en écrivant ça j’ai les
larmes qui me montent rien que d’y penser….
Même avec une “place à prendre” comme on dit, ça n’empêche qu’aujourd’hui ça n’a pas changé des premières fois où je l’ai appelé papa juste un mot mais le coeur n’y est pas du tout et c’était encore pire en pleine adolescence( beaucoup de conflit etc).
Je pensais que mon fils vivait bien la chose mais lors d’une visite chez la pédiatre pour ses 18 mois, elle m’a conseillé de voir une psychomotricienne car il ne voulait pas marcher, en m’affirmant qu’il n’avait aucun problème psychomoteur, mais peut être psychologique. Mon enfant est dans la Drôme, ma mère et moi dans les alpes et nous voulions qu elle puisse aller dans le Vaucluse car elle a une promesse d’embauche dans un hôtel restaurant qui correspond mieux avec sa formation actuelle mais les référents enfants ne font rien ils font croire mon enfant qu’ils font le nécessaire est c est pas vrai ils attendent que septembre arrive pour qu’elle reste dans la famille d’accueil. seule l’instruction dira la vérité , en attendant , on ne voit pas pourquoi l’avocate aurait sorti cette hisstoire , de toute maniére , si un lien est fait du côté de grenoble entre ces deux folles et cette microcrypto association pour le fric , la boucle sera bouclée et certaines connaitront la paille humide des cachots de la république.

Après séparation ou divorce, est ce que le papa appelle chez vous régulièrement ?

C’est le cas de mon conjoint sa nous met dans tout nos états la mère veux le remplacer pour elle c’est normal qu’elle l’appel papa et moi sa belle mère maman mais je trouve cela mal sein étant donner qu’on est tous présent dans sa vie… Moi sa belle mère je lui est expliqué des le début à la petite qu’elle avait une maman et du coup elle ne pouvais pas m’appeler ainsi car on as qu’une maman et qu’un papa donc elle m’appel clos mais pour son père la bas elle dis papa X et son beau père papa car sa mère lui a appris à dire papa pour lui lorsqu’elle a appris à parlé et ne lui as jamais expliqué la différence selon elle sa se feras tout seul…. Autrement dit, si vous rencontrez une femme dont vous tombez amoureux et que vous décidez de reconnaître son enfant tout en sachant que ce n’est pas le vôtre, si pendant plus de 5 ans vous vous occupez de cet enfant en vous comportant au quotidien comme un père et ce même si vous vous séparez mais que vous continuiez, après la séparation, à vous comporter comme le père de cet enfant, au bout de 5 années à compter de la date de reconnaissance, vous ne serez plus recevable à contester votre paternité.

si elle m’a deja dit deux trois fois maman sans que je reagisse ( si je fais autre chose par exemple) elle me crie mon prenom et bizarrement la je reagis ^^ c’est pas mechant je me dis que je l’ai bien cherché j’avais qu’a l’ecouter du debut ^^.

Je ne vois pas ce qui pose problème, pourquoi l’enfant ne pourrait pas appeler sa BM ou son BP par son prénom… Oui, c’est moins “intime” que papa ou maman, mais je pense que la relation ne se
limite pas à ce mot.

Les aléas de la vie ne sont malheureusement pas prévisibles et, même si l’on a juré amour et fidélité devant un autel ou simplement devant Monsieur le Maire, il n’est pas assuré que le couple restera effectivement lié jusqu’à la fin des temps .   le garçon est née le 16 octobre 2014,je me suis occoupé de cet enfant jusq a avril 2015 date a quel je me suis separé de sa mere,de suite cette femme est alle voir le pere biologique de cet enfant pour que lui reconnaisse son fils et me faire perdre mes droits de pere sur mon fils. sinon pour l’histoire quand ils se perdent, mes enfants savent mon prénom donc quand ils se perdent et qqn demande comment s’appelle maman, ils sauront le dire par contre je pense pas qu’ils auront l’idée de m’appeler par mon prénom quand ils me cherchent. Ainsi, la belle-mère peut être appelée “maman” pour certains tandis que d’autres préférons la nommer par son prénom ou la gratifier du titre de “tata”, “tante” ou de “tatie”. Une de mes amies a divorcé de son mari alors que leur fils avait seulement quelques mois (il avait rencontré une autre femme pendant sa grossesse voire peut être même avant et l’avait trompé
pendant quasiment toute sa grossesse).

moi si j’étais dans ce cas là je pense que je le ferai appeler par son prénom tout simplement… mais c’est sur que c’est pas évident et ca se discute en tout cas pas de papa pour mon avis sinon
c’est pas juste pour le “vrai” .

Je trouve normal qu’un papa appelle ses enfants et si la maman le vit mal, pourquoi ne pas mettre en place un jour et une heure définis et c’est l’enfant qui décroche tout seul pour ne pas blesser la maman. Et s’il en est pour qui la “fin justifie les moyens”, ce sont bien ces associations qui ne reculent devant aucun moyen, les plus sordides qui soient, pour abattre ceux qu’ils considèrent comme leurs ennemis : injures, rumeurs, calomnies, diffamations . effectivement la Pc n’est pas pensée comme punitive MAIS en pratique a partir du moment ou on prend en compte l’état des patrimoines et revenus au moment du divorce sans se demander ce qui dans cette disparité est du au mariage dans les faits la PC se traduit par un transfert d’un patrimoine vers l’autre sur une base de quasi taxation d’office. J’ai appris il y a 2 mois que ca mère lui avait révélé la vérité sur ca naissance pour c’est 20 ans sans me conserté et me demandé mon avis ai je un recourd pour le péjudice moral cela fait maintenant 8 ans que je n’ai pas vue ma fille  
 .

Je ne pense pas que celà peut être une solution, mais ça peut toujours aider : il y a un dessin animé qui s’appelle “Nikko le petit renne 1 et2”, c’est un petit renne élevé par une mère seule et un écureuil volant qui fait office de figure paternelle. Bien sûr, on &eaceacute;tait (enfin moi) très amoureux, on a voulu un enfant et je suis tombée enceinte une première fois, mais j’ai fait une fausse couche à 6 semaines de grossesse.

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!