L’enfant de mon amie, m’appelle “papa”

Rappelez-vous votre joie quand votre petit a prononcé fièrement ces syllabes tant attendues : « Maman », « Papa !Et puis, un jour, rien. Ces mots magiques ont disparu pour céder la place à la prononciation… de vos prénoms !

Ne t’en fais pas. Dans la grande majorité des cas, ce n’est qu’une étape de son développement. Essayons de comprendre comment une telle idée pourrait trot dans la tête de votre enfant.

Lire également : Toutes les aides pour la famille monoparentale et parent isolé

Mon enfant m’appelle par mon prénom : une idée très drôle !

Soyons honnêtes, entendre son petit dire notre prénom au lieu de la traditionnelle « maman » ou « papa » est surprenant à dire le moins. Si au début il peut faire un sourire, très rapidement cette manie peut devenir ennuyeuse. D’autant plus que certains noms sont très compliqués à prononcer pour les tout-petits !

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de cette nouvelle tendance qui, rassurez-vous, n’est rien d’alarmant.

A découvrir également : La photographe de profession qui décide d’immortaliser elle-même son accouchement

  • Âge de l’opposition

Entre 2 et 3 ans , l’enfant montre signes d’autonomie. Il s’affirme, prend une assurance et refuse presque systématiquement tout ce qui lui est offert. C’est la fameuse période « non » qui peut parfois être difficile pour les parents de vivre.

Le tout-petit connaît le sens de ce mot de prohibition ! Entre 12 et 18 mois , alors qu’il commençait à bouger seul et à tout toucher, combien de fois l’a-t-il entendu ? Remarquable petit imitateur, il va à son tour tester de nouvelles tactiques pour vous atteindre si vous lui refusez ce qu’il veut. Vous appeler par votre prénom, avec malice, peut alors devenir un jeu qui lui permet de tester l’effet produit.

  • Il veut faire comme le
  • grand

Votre enfant est encore petit et c’est un monde de grands qui l’entoure. Imiter apprendre et s’améliorer est une phase normale de sa croissance. Il aime reproduire les moindres actes et gestes des adultes. Pour lui, ce qu’ils font est juste et Normal.

Donc, s’il veut que ses parents s’appellent par leurs prénoms respectifs, pourquoi ne pourrait-il pas le faire ? Cette analyse sera la même pour toute personne autour d’eux qui vous appellera par votre prénom. Il reproduit tout ce qu’il entend. C’est aussi pour l’enfant un moyen de se sentir considéré comme un grand.

  • La structure familiale

Lorsque plusieurs enfants nés de différentes unions cohabitent, la famille recomposée abrite sous son toit un nouveau frère et une fratrie. L’enfant est ensuite élevé par une belle-mère ou un beau-père qu’il va appeler instinctivement par son prénom. Mais il vivra aussi avec un ou plusieurs enfants qui appelleront sa mère ou son père par leur prénom. Cette situation quelque peu complexe peut conduire à la confusion et encourager le bambin à faire de même.

Les Pacs, puis depuis mai 2013 l’entrée en vigueur du « mariage pour tous », peuvent également compliquer la distinction pour qualifier le nom des parents.

  • Le souhait des parents ou de l’un d’entre eux

Si, dans la plupart des cas, les parents veulent que l’enfant ne les appelle pas par leur prénom, parfois c’est le contraire. Le parent est souvent très permissif et idéalise son rôle. Il se positionne comme un « parent-petit ami » et veut être lepartenaire privilégié des jeux et activités de son enfant.

Mon enfant m’appelle par mon prénom : comment réagir ?

Tout d’abord, sachez que c’est un cours commun que beaucoup de jeunes enfants traversent. Il est important de relativiser  : le petit ne le dit pas par méchanceté et vous appeler par votre prénom ne prouve pas un manque d’amour de sa part !

Pas besoin de le gronder, ce n’est pas un acte réfléchi, mais spontané . Si cela vous ennuie et vous dérange, expliquez-lui calmement que vous ne l’aimez pas quand il fait cela.

Dites-lui que vous êtes sa mère et, en tant que telle, contrairement à d’autres personnes autour Lui seul a le droit de vous appeler ainsi. Sauf si, bien sûr, vous avez d’autres enfants.

S’ il insiste, ignorez-le, ne lui répondez pas toujours. Cependant, dès qu’il vous appelle « Maman » ou « Papa » lui accorder toute l’attention qu’il demande. N’ayez pas peur, très vite, votre petit va perdre cette vilaine habitude.

Mais surtout, sachez qu’en aucun cas vous appeler par votre prénom n’est une forme de rejet. C’est une étape de construction parfois nécessaire qui peut lui permettre de comprendre que ses parents existent aussi en dehors de leur rôle de « maman et papa ».

Alice de laElaboratoryRepediact

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!