Comment choisir un générateur de soudage orbital TIG ?

Le générateur présente une importance de premier ordre en matière de soudage automatique. En réalité, c’est bien lui qui renferme toute l’intelligence, le pilotage, ainsi que la traçabilité de l’équipement de soudage orbital TIG. De plus, c’est également à lui que revient le rôle de transmettre l’énergie via l’électrode de la pièce à souder. Dans ces conditions, il est clair que le choix ne saurait se faire de façon anodine. Plusieurs paramètres devront être pris en considération pour bien choisir le générateur de soudage orbital TIG.

Les critères à prendre en compte pour le choix d’un générateur

La première chose à savoir pour choisir un générateur de soudage, c’est qu’il vous faudra vous appuyer sur la puissance électrique. Vous devez toujours prendre le temps d’avoir une bonne connaissance de l’ensemble des applications pour lequel vous souhaitez vous procurer un système de soudage. Par exemple, vous n’aurez pas besoin de la même puissance si vous devez souder 2 tubes en acier inoxydable d’une épaisseur de 3 mm en vous appuyant sur la fusion, que si vous deviez réaliser une application avec un chanfrein, sachant que dans le dernier cas, il vous faudra vous servir d’un fil métallique. La puissance du générateur de soudage dépendra toujours du niveau d’énergie nécessaire pour l’opération. Il faudrait donc prendre le temps de s’attarder sur ce critère.

A voir aussi : Des entreprises récompensées pour l’accessibilité de leur bâtiment

Pour cela, il faudrait s’interroger sur le métal d’apport. Demandez-vous si vous allez souder avec ou sans apport de métal. Si la réponse est positive, c’est que vous aurez besoin d’une puissance supplémentaire. Il vous faudra donc privilégier les générateurs plus puissants.

Caractéristiques d’un générateur de soudage TIG performant

Si vous devez vous procurer un générateur de soudage orbital TIG, vous devrez prendre le temps de bien vous renseigner sur les caractéristiques du produit. Le générateur doit proposer une haute efficacité énergétique, ainsi qu’un parfait contrôle de toutes les phases de soudage. Pensez aussi à vérifier la possibilité d’utilisation en environnement sévère, la résistance aux hautes températures, la ventilation, la canalisation du flux d’air, ainsi que la technologie de haute économie d’énergie (entre autres éléments).

A lire en complément : Les indicateurs à prendre en compte pour trouver le shampoing qui vous convient

La capacité d’un générateur de soudage orbital est toujours exprimée en ampères. D’habitude, on parle d’ailleurs de courant de soudage maximum. Mais les professionnels préfèrent utiliser le terme « ampères ». Suivant l’application, le générateur que vous avez choisi doit être en mesure de bien répondre à vos attentes et de vous garantir une entière satisfaction.

Les avantages du soudage orbital TIG par rapport à d’autres méthodes

Le soudage orbital TIG est une méthode de soudage particulièrement intéressante qui présente de nombreux avantages par rapport à d’autres méthodes. Tout d’abord, cette technique permet un contrôle précis du processus de soudage. Cela se traduit notamment par une qualité des soudures exceptionnelle et une réduction notable des coûts liés aux retouches et aux reprises.

Le soudage orbital TIG offre aussi l’avantage d’une grande flexibilité : elle peut être utilisée pour différentes épaisseurs de matériaux (allant jusqu’à 50 mm en acier inoxydable) et dans divers environnements (même difficiles), sans que cela n’affecte la qualité du résultat final.

Le procédé TIG assure une faible dilution entre les métaux joints grâce à l’utilisation d’un gaz protecteur qui est généralement composé d’argon ou d’hélium. Cette caractéristique unique permet la création de soudures fines sur des pièces très variées telles que les tubes, tuyaux ou encore les raccords.

Si vous devez souder des pièces complexes ou des métaux délicats, le soudage orbital TIG est une technique à considérer.

Les erreurs à éviter lors de l’utilisation d’un générateur de soudage orbital TIG

Pour tirer pleinement parti de cette méthode de soudage, vous devez utiliser un générateur de soudage orbital TIG.

La première erreur à éviter est la mauvaise préparation des surfaces à souder. En effet, un nettoyage insuffisant ou inadéquat des pièces peut entraîner une contamination du métal et affecter négativement la qualité du résultat final.

De même, le réglage incorrect du générateur peut aussi conduire à des résultats médiocres. Vous devez régler correctement l’intensité et le débit du gaz protecteur pour obtenir une fusion homogène sans défauts ni porosités.

Il faut veiller à utiliser les bonnes électrodes pour chaque matériau à souder afin d’assurer une bonne conductivité électrique entre celles-ci et l’équipement.

Il ne faut pas sous-estimer l’importance des compétences techniques nécessaires pour manipuler efficacement un générateur de soudage orbital TIG. La formation professionnelle ou la pratique préalable peuvent être nécessaires pour maîtriser cette technique complexe avec succès.

En évitant ces erreurs courantes lors de l’utilisation d’un générateur de soudage orbital TIG performant, vous pouvez profiter pleinement des nombreux avantages que ce processus offre en termes de qualité et de durabilité dans vos projets industriels ou artisanaux.

vous pourriez aussi aimer