Quelles sont les techniques utilisées en ostéopathie ?

L’ostéopathie s’est très vite répandu grâce à ses multiples bienfaits. Cette branche de la médecine non conventionnelle bénéficie d’un avis favorable auprès de certains patients car elle soulage plusieurs maux dans le corps. Cela se fait suivant un certain nombre de techniques d’autant plus que cette technique consiste à manipuler certaines parties du corps.

L’ostéopathie : qu’est-ce que c’est ?

Encore considérée comme une pratique illégale dans plusieurs pays, cette technique de la médecine connaît une grande expansion dans la société actuelle au regard du nombre de patients qui manifestent leur intérêt vis-à-vis de l’ostéopathie. En effet, cette technique réunit à la fois des pratiques rebouteux et de guérisseur traditionnels. Son principe consiste principalement à la manipulation des os et des muscles d’autant plus que le corps humain est un tout indissociable. Les spécialistes de cette discipline pensent qu’un dysfonctionnement observé sur un endroit précis du corps peut affecter tout l’organisme or la manipulation des articulations et des os pourrait permettre au corps de mieux fonctionner.

A voir aussi : Une connaissance du reiki et de ses bienfaits

Les différentes méthodes utilisées en ostéopathie

L’ostéopathie est une pratique qui agit sur l’ensemble du corps. On a recours à cette technique aussi bien pour se traiter que pour prévenir certaines maladies.  Les techniques utilisées sont choisies selon le type de trouble ou de mal qu’on veut guérir.

Technique articulaire

Cette pratique ostéopathique est considérée comme non douloureuse, non violente et présente moins de risques. Comme son nom l’indique, elle consiste à débloquer les articulations ou à soulager certaines douleurs localisées. Les ostéopathes peuvent procéder par claquement par exemple afin de libérer l’articulation. Cette technique est l’une des plus utilisées pour guérir rapidement les douleurs au dos, épaules, pied ou à la cheville.

A découvrir également : Alimentation saine et équilibrée : pour quels avantages?

ostéopathie

Technique musculaire

Celle-ci se caractérise par sa méthode de contracter-relâcher. Le spécialiste l’utilise pour soigner le patient des douleurs au niveau des muscles. C’est la technique est une référence dans ce domaine pour guérir un mal de genou, ou un mal survenu à la hanche pendant la marche ou pour soulager les maux du poignet. Elle peut également être utilisée sur la femme enceinte.

Technique myo-fasciale

Contrairement à la technique musculaire qui est à grands bras de levier, la méthode myo-fasciale fonctionne à court bras de levier. Elle est l’une des plus efficaces de l’ostéopathie car elle permet de soulager des douleurs neuropathiques, des séquelles laissées par une opération ou une cicatrice.

Technique du crâne

Elle est nécessaire en cas de migraines ou des troubles ORL. Cette médecine peut soigner plusieurs maladies de la tête comme la sinusite, les maux de tête, otite ou les rhinites. L’objectif de cette technique de l’ostéopathie est de libérer certaines zones encombrées du crâne. Cette technique est la plus utilisée chez les nouveau-nés.

Technique viscérale

Son rôle consiste à soulager des douleurs digestives. Elle s’applique au niveau du vendre et est nécessaire en cas de ballonnement, brûlures dans l’estomac, constipation etc.

Comme vous avez pu le constater, à chaque douleur correspond une technique en ostéopathie. Le nombre de personnes qui s’intéresse à cette branche de la médecine ne cesse de s’accroitre au regard des résultats qu’elle produit.

vous pourriez aussi aimer