En quoi consiste le nettoyage après décès ?

La perte d’un être cher, d’un membre de la famille ou d’un proche est une épreuve grandement douloureuse, difficile à surmonter. Entre les démarches administratives et l’organisation des funérailles dont vous devez vous occuper, le nettoyage du logement où le décès est survenu peut rapidement devenir secondaire. Pourtant, le nettoyage après décès est primordial. C’est une tâche dangereuse qu’il ne faut surtout pas s’aventurer à faire soi-même d’autant plus qu’elle peut vous infliger une souffrance psychologique encore plus importante. L’idéal est de faire appel à une entreprise spécialisée dans le nettoyage après décès. Découvrez alors à travers cet article en quoi consiste ce nettoyage.

Comment se déroule le nettoyage après décès avec une entreprise spécialisée ?

Le nettoyage d’une pièce, d’un appartement ou d’une maison où a eu lieu un décès, peu importe sa nature (mort naturelle, suicide, homicide), est risqué. A fortiori si la découverte du cadavre est faite tardivement : dans ce cas, solliciter les services d’une société experte dans le nettoyage après décès est indispensable, tant pour des raisons d’hygiène que pour se préserver psychologiquement.

A lire aussi : La photographe de profession qui décide d’immortaliser elle-même son accouchement

En effet, lorsqu’un corps est découvert des jours, voire des semaines après la date où la personne a rendu l’âme, il a déjà eu le temps de se décomposer ou de se putréfier. Les bactéries présentent dans le corps humain prolifèrent et attaquent les organes du corps. Cela entraîne une production de gaz qui fait gonfler l’abdomen et libère une odeur pestilentielle. Il y a également des fluides corporels comme le sang, les tissus sanguins et la masse graisseuse qui s’échappent ainsi que des résidus de peaux. Bref, ce n’est pas du tout agréable à voir, encore moins facile à nettoyer.

L’entreprise de nettoyage se chargera de nettoyer de manière approfondie et minutieuse avec des produits professionnels de désinfection toutes les surfaces visibles et celles difficilement réparables des fluides, traces de sang et autres souillures. Après le nettoyage, une désinfection est faite pour éliminer entièrement les substances qui peuvent s’infiltrer dans les meubles, les sols, murs, et aussi pour éviter la propagation de bactéries. Elle permet de rendre le logement sain et habitable, surtout si le défunt souffrait de maladies graves transmissibles.

A lire en complément : Expatrié : quelles démarches pour la naissance d’un enfant à l’étranger ?

Pour finir, l’entreprise procèdera à la désodorisation. Cette ultime étape est capitale car elle débarrasse la maison des odeurs (pouvant causer des maladies respiratoires) que peut dégager le corps après un certain temps sans soin.

nettoyage après décès

Quelles sont les mesures de protection nécessaires pour le nettoyage après décès ?

L’entreprise de nettoyage travaille avec des experts en la matière, d’autant plus que les produits qu’ils utilisent (virucides, fongicides, bactéricides) contiennent des actifs chimiques dangereux. Les yeux, le nez, les oreilles, les mains ou encore la bouche sont les organes les plus exposés lors des nettoyages.

Avant donc de passer à l’action, les professionnels du nettoyage revêtent des équipements de protection individuelle (EPI) pour se protéger des infections et risques biologiques. Il s’agit notamment de combinaisons intégrales étanches, de gants de haute technicité comme ceux en nitrile, de protections respiratoires ou de gros masques avec visières.

Que vous vouliez habiter, vendre ou louer la maison d’un parent défunt, le nettoyage après décès est une priorité. Alors, allégez-vous la tâche en ayant recours à une société spécialisée.

À lire : Maison de retraite : comment bien équiper les lits ?

À lire : Seniors, comment vous préserver des fortes chaleurs ?

vous pourriez aussi aimer