Que savoir sur l’ESTA USA ?

L’ESTA est un document obligatoire qui conditionne l’entrée (ou la non-entrée) sur le territoire américain.  Ce document soulève de nombreuses questions (où remplir, quoi remplir, quand, etc.) qui peuvent causer de l’anxiété et du stress. Afin de vous faciliter au maximum la tâche, cet article répond à toutes vos questions concernant ce document.

L’ESTA, qu’est-ce c’est ?

ESTA est le sigle de Electronic System for Travel Authorization qui peut se traduire par Système Electronique pour Autorisation de Voyage. Établi dans le but de renforcer les mesures de sécurité sur le territoire américain, il définit le droit de séjourner aux États-Unis. Si vous souhaitez vous rendre aux USA, vous devrez obtenir un ESTA dans un premier temps. Tous les citoyens des pays bénéficiant du programme d’exemption de visa peuvent demander un permis de voyage ESTA. Il en est de même pour ceux qui souhaitent se rendre aux États-Unis pour quelque raison que ce soit. Qu’il s’agisse de voyage par voie maritime ou aérienne.

A lire aussi : Sac à dos pour un adolescent : lequel choisir pour la 6ème ?

Comment obtenir un ESTA ?

Pour vous inscrire à ESTA, vous devez visiter le site Web désigné du gouvernement américain. Après avoir été exempté et entré sur le territoire, lisez attentivement une série d’avertissements sur ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire aux États-Unis. Il est par exemple interdit de demander un logement, d’obtenir un emploi ou de tenter un cursus d’études sous peine de retrait. Le formulaire que vous remplirez nécessitera des données sur le statut de citoyen pour confirmer votre affiliation et votre éligibilité avec le pays signataire. Avec un passeport biométrique valide, un billet retour et un casier judiciaire, il faut impérativement s’attendre à une réponse positive auprès d’une société agréée aux USA. Les frais d’inscription sont d’environ 13 euros.

À quel moment faire ESTA ?

ESTA est différent de la demande de visa, il nécessite donc moins de préparation et d’anticipation. Il est conseillé de voyager deux mois à l’avance en cas de refus, histoire de voyager dans les meilleures conditions possibles. Surtout si vous voyagez fréquemment entre votre pays d’origine et les États-Unis. Si vous voyagez seul pour faire du tourisme, vous pouvez faire votre demande au moins 2 jours avant le début du voyage. Il est préférable de prévoir la probabilité d’annulation. Si votre demande est rejetée, vous devrez demander un visa à l’ambassade des États-Unis. Cela prendra plus de temps et peut mettre en péril vos projets de vacances.

A lire en complément : Une anticipation du risque de pollution marine aux hydrocarbures développée lors d’une réunion

Comment contrôler l’efficacité d’ESTA ?

Avec ESTA, vous pouvez rester en terre américaine jusqu’à 90 jours sans visa. Les entrées multiples sont également autorisées. Une fois qu’un voyageur a un permis, il peut voyager aux États-Unis aussi longtemps qu’il le souhaite pendant les 24 mois de validité de l‘ESTA. Veuillez noter que si votre passeport expire entre-temps, le délai sera plus court. Dans ce cas, ESTA n’est valable que jusqu’à la date d’expiration. Si vous postulez depuis longtemps et que vous avez des questions avant de partir, vous pouvez vérifier l’état de votre approbation. Ceci, en remplissant à nouveau le formulaire. Cela vous indiquera s’il est en attente, toujours valide ou expiré. Pensez à vérifier la veille ou le jour du départ pour éviter les mauvaises surprises à l’aéroport.

Que faire si la demande ESTA est rejetée ?

Vous faites une autre demande.  Gardez à l’esprit que les résultats peuvent être les mêmes si aucune modification n’a été apportée depuis la première demande. Si vous devez saisir les mêmes informations en conséquence, cette étape est totalement inutile.

Si vous devez absolument voyager aux États-Unis, veuillez contacter l’ambassade ou le consulat des États-Unis pour commencer immédiatement le processus d’obtention du visa.

vous pourriez aussi aimer