Comment évolue l’économie de la livraison en 2021 ?

S’il y a des secteurs d’activité toujours en pleine croissance malgré les crises de ces dernières années, celui de la livraison de colis en est bien évidemment un. Dans la dynamique de l’évolution observée en 2020, le scénario de 2021 ne sera qu’un prolongement. Voici les perspectives de ce secteur d’activité pour l’année en cours.

Une prévision de croissance du volume des livraisons

D’après l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), le nombre de colis distribués en France est en augmentation depuis les années 2000. En particulier, face à la crise du Covid 19, l’an 2020 a été marqué par une tendance des consommateurs à ‘’moins dépenser’’ engendrant une forte instabilité économique.

Lire également : Pourquoi faut-il faire appel à un cabinet d’expert-comptable ?

Cependant, le secteur du e-commerce n’a pas été trop concerné. En effet, en raison des restrictions sanitaires et du confinement, les dépenses dans des vacances ou des loisirs ont été très limitées. Les sous économisés sont alors utilisés pour acheter des produits en ligne, gonflant de ce fait les statistiques en matière de livraison de colis. Les professionnels du secteur, comme colisprive, ne cessent de livrer les commandes effectuées qui sont de plus en plus nombreuses. Une hausse du nombre de colis envoyés autour de 20 % des prévisions en Europe a été observée. La même tendance à la hausse est observée en 2021 avec la logistique qui ne s’est jamais aussi bien portée que maintenant. Les acteurs du marché achemineront encore plus d’un milliard de colis en France, de quoi doper les services proposés et accélérer les nouveaux schémas de distribution.

Des mutations continuelles et de nouveaux services annexes

La croissance du commerce en ligne fait plus que soutenir le marché de la livraison de colis dont l’essor ne fait que la suivre. Les revenus générés par les services de livraison encouragent les mutations dans ce secteur en plein essor. De nouveaux acteurs viennent compléter le marché avec l’intermédiation entre expéditeurs et coursiers indépendants. Cela ouvre de nouvelles portes au consommateur qui voit s’étoffer les gammes de services.

A lire en complément : Comment bien choisir sa cave à vin ?

Les transporteurs passent à la vitesse supérieure et les prestations annexes qui sont le nerf de la guerre entre opérateurs se multiplient. Les services de livraison sur rendez-vous et les points relais en magasin ou consigne automatique contribuent à l’excellence opérationnelle, car le client est de plus en plus exigeant.  Cette exigence incite certains acteurs à innover, comme le prouvent les livraisons par drone ou les connecteurs e-commerce, des solutions logistiques innovantes qui soutiennent la croissance observée.

Des colis plus légers, plus nombreux et des prix plus bas

En 1988, le poids médian d’un colis était de 160 kilos alors qu’aujourd’hui, il tourne autour de quatre ou cinq kilos. Les flux se sont donc accélérés et émiettés. Cet émiettement a fait naître toute une économie et la concurrence entre acteurs n’a pas mené vers une guerre des prix qui nuirait à la qualité globale des services.

D’un autre côté, l’augmentation des ventes en ligne et des applications de livraison est devenue une occasion pour améliorer et accélérer l’évolution de l’économie. On mise sur l’automatisation et les services sans chauffeurs, une occasion en or qui se pointe pour l’évolution de la technologie de livraison.

En somme, la chaîne d’approvisionnement et l’infrastructure de livraison de nombreux fournisseurs devront se conformer à cette croissance en 2021.

vous pourriez aussi aimer