Voyage et pandémie : les conseils pour bien s’organiser

L’apparition du Covid-19 a provoqué une crise sanitaire importante au niveau mondial. Plus que des secteurs, des professions ou des modes de vie, c’est l’activité humaine en elle-même qui fonctionne au ralenti. À l’heure actuelle, les déplacements et les voyages, pour quelque raison que ce soit, s’avèrent être très compliqués. En effet, de nombreux pays ont décidé de fermer leurs frontières pour se protéger de la propagation du virus, d’autres imposent aux touristes une quatorzaine à l’arrivée ou une preuve de test PCR négative. Les possibilités de se déplacer à l’étranger sont infimes et ceux qui peuvent le faire doivent être parfaitement préparés. On vous donne donc quelques conseils pour voyager sereinement et en toute sécurité.

Se renseigner et se tenir informer des recommandations officielles

Il y a des choses qui ne changent pas, même en temps de Covid : les familles endeuillées se rendent sur des sites comme https://remerciementdeces.fr/ pour remercier les êtres qui les ont accompagnés et les globes trotteurs ainsi que autres assoiffés d’aventures humaines se rendent sur des sites de réservation de vols.

Lire également : Taxe foncière : quand dois-je la payer ?

Mais avant d’envisager le départ vers une nouvelle destination dans un contexte aussi inédit que celui que nous vivons, il est plus que recommandé de se renseigner et de suivre les réglementations en vigueur dans le pays que l’on s’apprête à visiter, mais aussi dans son pays de résidence. Se renseigner, oui, mais sur des sites officiels où les informations sont régulièrement mises à jour et qui prennent en compte les dernières décisions politiques. Par exemple, le site français diplomatie.gouv a mis en place des conseils aux voyageurs par pays et destinations. De son côté, migration.iom.int, de l’organisation internationale pour les migrations (OIM), donne des informations sur les impacts causés par le Covid-19 sur la mobilité humaine.

Réserver des billets modifiables ou annulables

Plus encore qu’en temps normal, il faut porter une grande attention aux conditions d’achat du billet et plus particulièrement aux options d’annulation ou d’échange. En effet, compte tenu de la crise sanitaire, le gouvernement du pays de destination ou du pays d’origine peut décider de prendre des mesures susceptibles d’engendrer l’annulation du voyage à n’importe quel moment.

A lire aussi : Notre avis sur la banque en ligne Qonto

Notez que si une majorité des compagnies ont mis en place des procédures de remboursements, les conditions varient en fonction de la situation. En effet, elles ne seront pas les mêmes en cas d’annulation par la volonté propre du voyageur ou suite à une décision de la compagnie.

Adhérer à une assurance voyage

Si, hors crise sanitaire, la souscription à une assurance voyage s’avère être une très bonne idée, elle est désormais indispensable. Ces garanties de voyage permettent de protéger le voyageur en cas d’incident et, aujourd’hui plus que jamais, elles ont leur importance.

En effet, en cas d’hospitalisation due au Covid ou à tout autre imprévu plus ou moins grave, les frais pourraient très vite monter pour le voyageur. Surtout que le système de santé change fortement d’un pays à un autre pays. Par exemple, un accident de ski au Canada peut coûter environ 5 000 €, une semaine d’hospitalisation en Indonésie revient à plus de 9 000 € et un accident engendrant plusieurs fractures en Australie, accrochez-vous : environ 130 000 €.

D’ailleurs, c’est pour certains pays un élément obligatoire d’accès. L’assurance est d’ores et déjà exigée pour l’entrée, au même titre que le visa ou le passeport. Aujourd’hui exceptionnelle, cette obligation pourra bel et bien devenir courante et généralisée.

Il est donc essentiel de prendre connaissance des garanties prises en charge par l’assurance, surtout celles associées aux frais médicaux. Le contrat doit couvrir les urgences médicales et tous les frais liés au virus Covid-19 : hospitalisation, radio, analyse, frais de pharmacie, médecin spécialiste et généraliste, etc.

Respecter les mesures sanitaires

Les gestes barrières sont, à quelques détails près, les mêmes dans tous les pays du monde. Ils doivent être respectés afin de vous protéger vous-même, mais aussi de protéger les autres. Parmi les plus importants, on retrouve :

  • le port du masque,
  • se laver et se désinfecter les mains régulièrement,
  • éternuer et tousser dans son coude,
  • éviter tout contact physique (serrer la main, s’embrasser, se serrer dans les bras, etc.),
  • respecter une distance minimum de 1 mètre.

Pour le reste, il en va de la conscience personnelle de chaque individu. Respecter les marquages au sol, ne pas se déplacer en groupe ou encore désinfecter les installations publiques après usage sont également d’autres actes de précaution à appliquer.

En résumé

Vous l’aurez compris, voyager en temps de crise sanitaire n’est pas une mince affaire et c’est une étape qui doit se préparer, s’organiser et s’appréhender avec beaucoup de précaution et de minutie. Le tourisme n’est pas près de disparaître, loin de là, mais la manière de voyager risque d’être impactée sur le long terme.

vous pourriez aussi aimer