Combien coûte une assurance habitation pour une maison ?

Si vous comptez souscrire à une assurance habitation, il est de bon ton que vous ayez la bonne information quant au prix. Il varie en fonction de certains détails. L’on vous fournit de plus amples informations à propos dans cet article.

Par rapport au bien

Pour fixer le coût de votre assurance habitation, votre prestataire demandera des informations sur le bien dont vous disposez. Cela lui permettra d’en évaluer la valeur. Tout dépend globalement des caractéristiques du bien et des paramètres connexes.

A lire aussi : Comment résilier une assurance habitation ?

Les caractéristiques du bien

Lorsque l’on parle des caractéristiques du bien, il s’agit, ici, de la taille du logement, du type de chauffage employé et d’autres détails utiles.

La taille du logement est prise en compte en se basant sur la superficie. On comptabilise les m2 pour l’espace utile. Cela aide à avoir une idée de l’espace que vous aurez à employer la plupart du temps. L’on prendra aussi en compte les espaces supplémentaires comme le balcon, les garages, jardins…

A lire aussi : 3 bonnes raisons d’associer un monte escalier à l’aménagement intérieur !

Le type de chauffage est entre autres un point essentiel d’estimation du coût de l’assurance habitation de votre bien. En effet, cela fait partie des caractéristiques fonctionnelles. On va parfois même jusqu’à évaluer le nombre d’années de vie de votre bien immobilier. Cela permet au prestataire d’être certain de ne pas s’engager dans une affaire à perte. Par exemple, une vieille bâtisse devrait demander des réparations tout le temps. La mensualité monte alors à 150 euros par mois alors qu’une maison neuve devrait payer entre 10 et 70 euros.

Les paramètres connexes

Les paramètres connexes concernent l’emplacement de votre logement. S’il est proche de la caserne des pompiers, c’est que ceux-ci pourront arriver sur les lieux avant qu’un probable incendie ne s’aggrave. On considère alors que vous êtes à l’abri des graves cas d’incendie. Cela peut faire baisser considérablement le coût de l’assurance habitation. Il en est de même si vous êtes dans une zone résidentielle sans risque. Vous pourriez vous retrouver à 30 euros par mois contre 100 euros pour les maisons dans les milieux à risque.

Par rapport au titulaire

Pour le coût de votre assurance, l’on s’attarde aussi sur le bénéficiaire, c’est-à-dire vous. Votre statut et vos antécédents sont les points les plus intéressants.

Le statut du titulaire

Un locataire aura plus de dépenses à envisager qu’un propriétaire. En réalité, lorsque vous souscrivez en tant que locataire, vous le faites par obligation. Le propriétaire au contraire n’y est pas obligé. Il peut alors souscrire dans les normes personnellement décidées. Pendant ce temps, l’on impose un plancher au locataire. Il doit couvrir la plupart des gros dégâts avec 50 euros le mois au moins pendant que le propriétaire s’arrête à 15 euros le mois.

Les antécédents du titulaire

Si vous avez pour habitude de faire appel à vos assureurs trop souvent, cela risque de peser sur le coup de votre assurance habitation. On va en tenir compte pour vous mettre un coût plus élevé sur le dos, soit 55 euros voire plus.

Comment bien choisir son assurance habitation ? 

Grâce aux informations données ci-dessus, vous avez maintenant une idée du coût potentiel de votre assurance habitation. Vous voilà maintenant arrivé au moment crucial du choix de votre assureur ainsi que de la formule à laquelle vous allez souscrire. Seulement, le choix est très vaste sur le marché des assurances, et on peut rapidement se trouver un peu (voire complètement) perdu face à la diversité des offres. Voici quelques conseils pour vous aider à faire le bon choix.

Etablir une liste de ses besoins

Souscrire à une assurance habitation n’a rien d’insurmontable, mais il faut cependant prendre le temps de réfléchir aux points essentiels pour vous afin d’être couvert au mieux et de ne pas vous encombrer de garanties inutiles qui feront gonfler la cotisation. Ainsi, essayez de noter les éléments spécifiques à votre futur besoin :

  • la surface du logement ;
  • les dépendances éventuelles et/ou la piscine ;
  • le lieu d’habitation (zone isolée, ou dans une grande ville) : à voir la zone d’habitation est propice au vandalisme ou au vol ;
  • les éléments à assurer absolument : œuvres d’art, matériel informatique ou outillage de valeur, électroménager haut de gamme ;
  • le type d’assistance dont vous pourriez avoir besoin : un relogement temporaire en cas de sinistre, des travaux.

Faire une demande de devis

Une fois que vous avez une idée plus précise des garanties qui pourraient vous être utiles, vous pouvez passer à l’étape des devis. Et bonne nouvelle, cela peut être réalisé en quelques clics depuis chez vous, comme le propose la compagnie d’assurance Allianz grâce à son site Internet allianz.fr. Pour cela, rien de plus simple : il vous faudra dans un premier temps donner quelques informations sur votre logement pour avoir une première proposition tarifaire « généraliste », puis vous pourrez personnaliser votre formule en choisissant vos options. Une fois que la proposition vous convient, il ne vous restera plus qu’à souscrire en quelques minutes directement sur le site. 

vous pourriez aussi aimer