Études supérieures : pourquoi choisir une formation dans l’environnement ?

Le secteur de l’environnement compte quand même des centaines, voire quelques milliers de métiers et c’est ce qui explique aussi la diversité des formations. Si un métier vert ou un métier verdissant suscite votre intérêt, mais que vous avez encore des doutes par rapport aux études supérieures que vous voulez suivre, voici quelques bonnes raisons de choisir la voie de l’environnement.

Votre fibre écolo

Tout le monde se sent concerné par la nécessité de protéger la Nature, mais tout le monde n’agit pas de la même façon. Si vous sentez en vous l’âge d’un militant écologiste, choisissez un métier qui a du sens pour vous, un métier qui vous permet de préserver Mère Nature.

Lire également : Nombre de bosses chameau / dromadaire

Pour vos études supérieures, choisissez une formation axée sur les ressources naturelles et le développement durable à l’ISE. Après un bachelor environnement, un master biodiversité et écologie ou un BTSA développement et animation des territoires ruraux, vous pouvez exercer un métier vert ou un métier verdissant relatif à la construction par exemple.

Votre amour pour la nature

Comme nous l’avons évoqué ci-dessus, tout le monde ne réagira pas de la même façon pour protéger l’environnement. Si pour vous, il est important d’être en contact direct avec la nature pour agir, la voie de l’environnement est celle que vous devez choisir. Vous pourrez ainsi plus tard devenir garde-pêche, garde-forestier, agriculteur biologique, paysagiste ou encore arboriculteur.

A lire également : Bien choisir sa caméra de chasse en été : comment s'y prendre ?

Diverses formations conduisent à l’exercice d’un métier vert sur le terrain. On peut par exemple citer le Bac pro aménagements paysagers, le bac pro gestion des milieux naturels et de la faune, le BTSA gestion et protection de la nature et le BTSA aquaculture.

Votre passion pour les sciences

Si vous êtes un grand passionné de biologie ou de géologie, vous pouvez très bien orienter vos études supérieures dans un autre sens en relation avec la science : l’environnement. Oui, la nature, c’est aussi de la science.

Connaissez-vous le biomimétisme ? C’est l’imitation technique et scientifique des processus mis en œuvre par la Nature. Parmi les formations qui peuvent vous intéresser, on peut vous proposer le BTS géologie, le bachelor sciences et ingénierie de l’environnement, le master géologie et géoénergie et la licence biologie et chimie de l’environnement.

L’environnement est un secteur qui recrute

Si vous n’avez ni fibre écolo, ni un grand amour pour la nature, ni une passion pour les sciences, sachez qu’on peut tous les cultiver. Vous pouvez alors suivre une voie dans l’environnement en mettant dans un coin de votre tête que c’est un domaine qui propose un grand nombre d’emplois.

D’ailleurs, rassurez-vous : travailler dans l’environnement ne veut pas forcément dire que vous allez être sur le terrain, il existe une infinité de métiers de bureau de l’environnement. Ces dernières années, les métiers verts et verdissants ne cessent de se multiplier et de se développer. En dix ans, entre 2004 et 2014, le nombre d’emplois verts et verdissants a connu une hausse de 35%. C’est aussi garanti : certains sous-secteurs ne connaîtront jamais de crise.

vous pourriez aussi aimer