Comment réviser son code de la route ?

Avant de pouvoir prétendre conduire librement sur les routes, vous devez passer par une étape indispensable afin d’obtenir votre permis de conduire : la réussite du Code de la route. Épreuve purement théorique, le code est souvent un moment difficile pour le futur jeune conducteur. En effet, il va devoir apprendre une multitude de panneaux et de règles en un temps réduit. De plus, la mobilisation de ces connaissances se fait à partir de petites vidéos et de questions parfois pièges. Voici quelques astuces pour réussir à réviser et surtout à décrocher son code du premier coup.

Lire son manuel

Lors de votre inscription au code de la route, votre moniteur va vous remettre un manuel. En fonction de l’auto-école, il est plus ou moins épais, mais son contenu doit absolument être maîtrisé pour l’examen final. Beaucoup de personnes ont tendance à croire que le livre est inutile pour obtenir le Code de la route. Pourtant, il contient tous les éléments qui sont dans le programme et qui doivent être connus par les candidats. Des questions peuvent vous être posées sur tout le manuel. Si vous ne voulez pas tout lire d’une traite, fixez-vous un objectif par exemple 15 pages tous les soirs. Vous n’êtes pas obligé d’apprendre par cœur puisque les informations seront ensuite revues lors des séances, mais vous devez mémoriser l’essentiel.

A lire en complément : Comment préserver la longévité de ses pneus de caravane ?

Utiliser les outils virtuels à votre disposition

Votre moniteur va certainement vous donner un accès pour faire des séances sur Internet directement chez vous. Cette technique est pratique, car vous pouvez vous entraîner à n’importe quelle heure et n’importe où. Aujourd’hui, l’apprentissage du code en ligne est facilité par des outils virtuels comme des vidéos à visionner quand vous le souhaitez et des milliers de questions sur le Code de la route pour vous entraîner. Lorsque vous vous sentez prêt, vous avez la possibilité de passer des examens blancs pour tester vos connaissances. Les apprentissages vont ainsi se faire plus facilement. Lorsque vous ne réalisez plus que 5 fautes maximum à vos examens blancs, votre auto-école se chargera de vous inscrire à l’examen.

S’entraîner en situation réelle

Certes, vous allez apprendre une multitude de panneaux et de règles en un temps record, mais cela reste de la théorie. Il n’y a rien de mieux que la pratique pour apprendre le code et l’obtenir du premier coup. Si vous êtes majeur, votre moniteur peut vous proposer quelques heures de conduite avant de passer le code. Vous serez amené à rencontrer des situations que vous avez vues lors d’une séance dans la vie réelle. Les statistiques prouvent qu’une personne qui conduit en apprenant en même temps la théorie a plus de chances de l’obtenir rapidement. Si vous ne voulez pas ou que vous ne pouvez pas encore conduire, entraînez-vous avec un conducteur de votre entourage. Lorsque vous êtes sur le siège passager, demandez au conducteur de vous poser des questions : que veut-dire ce panneau ? Combien de distance dois-je garder avec la voiture de devant ? Qui est prioritaire à cette intersection ? Vos connaissances vont se forger petit à petit sans que vous en ayez conscience.

A lire aussi : Acheter une voiture neuve : comment faire le bon choix en 2020 ?

Être régulier

Vous ne pouvez pas progresser si vous faites une séance de code toutes les deux semaines. Vous n’arriverez à mémoriser les différentes règles que si vous les revoyez régulièrement. Encore une fois, il faut être régulier dans votre travail et vous fixer des objectifs par exemple une séance lors de la pause du midi et une séance le soir avant d’aller au lit.

Être motivé

Les auto-écoles peuvent en témoigner : la réussite au code dépend de la motivation du candidat. S’il s’est inscrit juste pour faire comme les autres et qu’il ne s’intéresse pas plus que cela à la conduite, il peut rester plus d’un an sur les bancs de la salle. Par contre, si dès le début, le candidat apprend avec régularité son code, qu’il pose des questions et qu’il lit son manuel, en quelques mois, il peut espérer décrocher le code. Rappelez-vous constamment pourquoi vous souhaitez avoir le permis : pour être indépendant, pour voyager en voiture plutôt qu’en transport en commun, pour trouver du travail, pour partir à n’importe quelle heure sans vos parents, etc.

vous pourriez aussi aimer