Une augmentation prochaine de la manutention et de la logistique portuaire

Les activités de Bolloré Transports & Logistics sont maintenant cédées au groupe breton Kuhn en France. Il s’agit d’un nouvel ensemble qui va assurer la couverture de la plupart des ports de commerce de l’hexagone. Le groupe Kuhn est un groupe d’une grande puissance, car disposant de 620 collaborateurs, et de 120 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Un grand avantage pour le groupe Kuhn dans le cadre de ce rachat

C’est l’ensemble de ses activités qu’a décidé de céder le groupe Bolloré Transport & Logistics à son concurrent, le groupe breton Kuhn. Le président de l’Union nationale des industries de la manutention dans les ports français, Christian de Tinguy, est affecté par le départ de Bolloré des ports français.

A découvrir également : Conseils pour choisir un parking privé avec des tarifs raisonnables

Il soutient que ce départ leur fait mal, car leurs ports perdent un grand acteur historique. Il n’a pas manqué de souligner l’ensemble des avantages que le groupe Bolloré apporte au groupe Kuhn. Il se réjouit du fait que les implantations de Bolloré ne tombent pas dans les escarcelles d’un groupe étranger.

Les avantages apportés au groupe Kuhn par le groupe Bolloré

Tous les acteurs dans le domaine de la manutention portuaire comme le Groupe Ottaviani reconnaissent les avantages apportés au groupe Kuhn par le groupe Bolloré. Kuhn dispose désormais de 320 collaborateurs qui sont répartis entre 14 ports. Avant le rachat des activités du groupe Bolloré, Kuhn avait à sa disposition 10 ports.
Avec ce rachat, le groupe va désormais avoir à sa disposition le port de Rouen, le port de Saint-Brieuc, celui de Rochefort, de Sète, de Dunkerque, et des Sables-d’Olonne. Les activités du groupe Kuhn sont désormais réparties entre la manutention portuaire, l’affrètement, le stockage, et la consignation des navires.

A découvrir également : Qu'est-ce que le bruit blanc et pourquoi devons-nous l'écouter ?

Le rachat entrera en vigueur à l’automne

La cession qui a eu lieu entre les deux groupes a eu lieu à la fin du mois de juillet. C’est à partir de l’automne qu’il sera entièrement concrétisé. Cela se justifie par le fait que le rachat doit être soumis à l’avis de l’Autorité de la concurrence. La direction de l’entreprise brestoise précise que ce rachat permettra de créer une offre complète sur le territoire national.

Le groupe Bolloré Transports & Logistics a tenu à justifier son désengagement des quais. Il explique que cela est dû par un recentrage de ses activités de logistique portuaire et de manutention sur les marchés internationaux où il est déjà présent. C’est le cas de l’Asie et de l’Afrique de l’Ouest.

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!