Quelles sont les étapes d’un projet d’installation de poêle ou de cheminée ?

Les poêles et les cheminées sont conçus pour permettre de se chauffer pendant l’hiver. Comme tout appareil, ils ont une durée de vie définie, quelles que soient leurs performances. De ce fait, il se pourrait que vous ayez un poêle vieux ou une cheminée assez vieille et que vous désiriez procéder à son remplacement. Après l’achat du produit de votre choix, vous devez respecter des étapes spécifiques pour mener à bien son installation. Cela permettra de jouir pleinement du poêle ou de la cheminée. Nous vous proposons un guide pour que ce projet soit une réussite.

Les différentes étapes d’une installation de poêle ou d’une cheminée

Le poêle et la cheminée s’installent assez simplement, mais il faut faire preuve de professionnalisme en respectant des étapes bien précises. Découvrez plus de détails en visitant le site www.expertschaleurbois.fr

A découvrir également : Achat d’une maison : les critères à prendre en compte

Etape1 : prendre l’avis d’un expert

Bien que chaque appareil dispose d’une notice qui renseigne entièrement sur son installation, se référer à un professionnel pour faire un travail de qualité est l’idéal. Ce dernier interviendra dans tout le processus d’achat jusqu’à la fin des travaux d’installation. C’est la solution pour avoir un appareil adapté à son logement, le combustible qu’il faut, un budget raisonnable, etc.

Etape 2 : la place qu’il faut

Le principe de base pour l’installation de poêle ou de cheminée se situe au niveau du choix de l’endroit. Vous devez penser à mettre votre appareil à proximité d’un conduit électrique pour son alimentation. Cela vous facilitera la tâche quand il s’agira de mettre en marche la machine pour la diffusion de chaleur. Par ailleurs, vous devez également choisir une pièce ou vous êtes le plus présent pour mieux profiter de ses effets.

A voir aussi : Domoticz : présentation et fonctionnement - LDPT

Etape 3 : mettre une couche de protection au sol

Une poêle ou une cheminée sont des appareils destinés à accueillir du feu, donc pendant le chauffage, des étincelles ou braises peuvent tomber sur le sol et l’endommager. Pire encore, cela peut causer des incendies. Pour prévenir ces risques, vous devez installer une couche en béton, en carreaux de céramique, etc. afin de protéger la partie où le matériel sera installé. Cette protection doit s’étendre sur 45 ou 20 cm à l’avant de la machine.

Étape 4 : réaliser un tubage

Le tubage est un élément important entrant dans l’installation d’un poêle ou d’une cheminée. Il permet d’évacuer la fumée issue de ces appareils à travers un conduit. Qu’il soit en béton armé ou en acier, votre conduit doit remplir toutes les normes de tubage pour lui garantir une bonne étanchéité.

Étape 5 : ajouter un détecteur de fumée

Il est vrai que le tubage garantit l’évacuation de gaz, mais vous devez penser à installer un détecteur de fumée et de monoxyde de carbone à côté de votre machine pour que vous soyez alerté lors d’une échappée imprévisible par exemple. Ces substances sont dangereuses pour l’espèce humaine.

Suivez ces astuces pour mieux installer votre poêle ou votre cheminée. Cela vous garantira un confort optimal pendant l’hiver en plus de vous éviter des désagréments imprévus.

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!