Comment se déroule une enquête sociale ?

Initiées par le juge des mineurs, les enquêtes sociales jouent un rôle crucial dans de nombreuses situations légales et sociales. De fait, elles offrent une perspective approfondie sur la vie des individus et des familles.

Que ce soit dans le cadre des procédures judiciaires, des évaluations de garde d’enfants ou autres, ces enquêtes permettent d’évaluer la situation sociale, économique et émotionnelle des personnes concernées. Mais comment se déroule exactement une enquête sociale ? Découvrez toutes les réponses à vos questions dans cet article.

A découvrir également : Comment faire un Chatbot ?

L’entretien initial

Avant de commencer une enquete sociale, l’enquêteur social planifie les étapes à suivre pour mener à bien l’enquête de manière systématique et efficace. Dès lors, il effectue un entretien initial. Pour cela, le travailleur social rencontre les personnes concernées, individuellement ou en groupe, pour établir un premier contact et instaurer un climat de confiance. Il explique ensuite le but de l’enquête, les informations qui seront collectées et la manière dont elles seront utilisées.

La collecte de données

Une fois l’entretien initial réalisé, l’enquêteur social initie la collecte de données. De manière générale, cette étape consiste à recueillir des informations détaillées sur les personnes concernées. Dans cette perspective, le professionnel effectue des entretiens approfondis en posant des questions spécifiques sur divers aspects de leur vie.

A lire en complément : Comment bien rédiger sa phrase d'accroche pour se démarquer sur son CV en français

Il peut s’agir de l’historique familial, des antécédents éducatifs, des relations familiales, des revenus, de la santé mentale et physique, des problèmes sociaux, des loisirs, des activités, etc. En somme, l’objectif est d’obtenir une image globale de la situation des personnes impliquées.

La vérification des informations

Une fois que les informations sont collectées, l’enquêteur procède à une vérification plus en détail afin de vérifier leur véracité. Pour ce faire, il peut accéder à différents documents officiels. Autrement, il est mesure de contacter directement d’autres personnes impliquées dans la vie des personnes concernées, comme d’autres membres de la famille, des amis, des enseignants, des employeurs, des professionnels de la santé, etc.

L’observation sur site

Bien que ce ne soit pas obligatoire, certaines situations exigent que le travailleur social réalise une visite sur le terrain. Dans cette optique, il est généralement tenu de visiter le domicile des personnes concernées pour évaluer les conditions de vie, la sécurité, l’environnement familial, etc. Il est d’ailleurs important de noter qu’il peut également visiter d’autres lieux pertinents tels que l’école, le lieu de travail ou d’autres installations communautaires pour recueillir des informations supplémentaires.

Le rapport d’évaluation

Une fois toutes ces étapes effectuées, l’enquêteur rédige un rapport d’évaluation sociale. En principe, ce dernier est un résumé des informations recueillies, des conclusions tirées et des recommandations basées sur les besoins identifiés. Le rapport peut être soumis à une autorité compétente, telle qu’un tribunal, un service de protection de l’enfance ou un organisme d’aide sociale. Autrement, il peut être remis à la personne responsable de l’enquête.

Le suivi et les recommandations

En fonction des résultats de l’enquête sociale, des mesures appropriées peuvent être prises pour répondre aux besoins identifiés. Le travailleur social peut également formuler des recommandations spécifiques, telles que la nécessité d’une médiation familiale, d’un suivi médical, d’un suivi juridique, ou d’une orientation vers d’autres professionnels spécialisés.

vous pourriez aussi aimer