Pourquoi et quand contacter un taxi médicalisé ?

Les taxis médicalisés sont des taxis conventionnés qui aident les patients qui doivent se rendre à un rendez-vous et ne peuvent pas y aller avec leurs propres moyens à effectuer leur rendez-vous sans souci. C’est un système qui prévoit le remboursement du patient grâce à la prise en charge par l’assurance maladie.

Dans quelles situations faut-il appeler un taxi médical ?

Ce type de taxi est réservé au transport de personnes que leurs états de santé ne permettent pas de se rendre par leurs propres moyens à un rendez-vous médical dans un rayon de 150 km depuis leur domicile. C’est un taxi qui va les amener à destination, les attendre pour les ramener à leur domicile. Quel que soit le besoin en transport médicalisé, les taxis médicalisés constituent un bon moyen pour le transport des malades de leur domicile à leur lieu de rendez-vous et pour leur retour à domicile.

A lire en complément : Un massage pour vous sentir mieux au quotidien

Lorsque vous avez des rendez-vous réguliers à l’hôpital ou à la clinique, il vous est conseillé de réserver un taxi médical qui prendra en charge vos trajets fréquents. Vous devez faire faire de même si vous devez avoir un rendez-vous à l’hôpital ou à la clinique et n’avez personne pour vous accompagner. En effet, le chauffeur du taxi médicalisé peut vous aider une fois dans votre centre de soin et durant tout le trajet. Vous pouvez donc réserver un taxi conventionné si vous ne pouvez pas aller à votre rendez-vous médical par vos propres moyens. C’est un service presque gratuit, car la CPAM prend en charge les coûts qui sont liés aux trajets.

Le remboursement du transport médicalisé

A lire aussi : L'allergie aux sulfites présents dans le vin et effets secondaires

Les services d’un taxi médical agréé CPAM sont remboursés à hauteur de 65 %, à la base. Pour ce qui est du reste, c’est à votre mutuelle de santé de la payer. Cependant, pour certaines affections, comme l’accident de travail, la maladie professionnelle, le diagnostic, le traitement de la stérilité, la dialyse, l’affection de longue longue, etc., la prise en charge est complète. Cette prise en charge concerne les trajets allers et/ou retours entre le lieu de rendez-vous et le domicile du patient. Pour les bénéficiaires du tiers payant, ils peuvent être dispensés d’une avance s’ils montrent la carte vitale lorsqu’ils doivent prendre un taxi agréé. Concernant les trajets de plus de 150 km, et les déplacements réguliers, il faut solliciter un accord préalable auprès de la CPAM.

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!