Les risques du téléphone au volant

Les interdictions relatives au téléphone au volant s’étendent bien plus loin que de le porter à l’oreille ou de tenir à la main. Les mesures ont été renforcées afin de garantir la sécurité de tous. En effet, les risques sont multiples tant pour le conducteur que pour les autres usagers de la route. Outre les risques d’accident, le conducteur s’expose aussi aux risques de recevoir une amende et de se faire retirer des points de son permis. Découvrez les détails dans cet article.

Téléphone au volant : grande source de distraction

Tous les conducteurs pensent maîtriser en même temps la conduite et le fait de parler au téléphone. Mais même les plus aiguisés peuvent perdre le contrôle à tout moment, et l’utilisation d’un telephone au volant peut doubler les risques. En fait, il s’agit d’une réelle source de distraction. Nous pouvons tous le confirmer, même si on n’est pas derrière un volant.

A découvrir également : Quelle est la différence entre un pneu d'hiver et un pneu homologué ?

Le téléphone peut causer des distractions visuelles, car, dans un premier temps, il détourne votre regard de la route. Sans oublier que vous êtes obligé d’utiliser une main pour le manipuler. Or, on perd aussi la concentration et la réflexion quand on est distrait par le téléphone. L’attention détournée, vous pouvez également avoir du mal à entendre les bruits autour de vous. Il en est de même pour la faculté cognitive, car le téléphone peut vous déconnecter de ce qu’il se passe sur la route.

De ce fait, vous pouvez vous retrouver avec un champ de vision réduit et un décalage au niveau du temps de réaction. Vous pouvez alors créer un accident en ayant du retard sur le temps de freinage, en déviant le volant trop tard, etc. Ces petites secondes de retard peuvent vous coûter cher, à vous et aux autres sur votre chemin.

Lire également : Quel pneu pour toute l'année ?

Les risques d’amende et de perte de points

Les accidents sont les pires des cas quand on parle de risque du téléphone au volant. Mais même si vous arrivez à éviter ce genre de drame, vous pouvez être puni selon les règles établies.

Outre le fait de porter le téléphone à l’oreille ou de regarder/répondre à un message au volant, il est aussi interdit d’utiliser un dispositif audio quelle que soit sa forme (écouteur, casque, oreillette). Pour chacune de ces actions, les sanctions concernent un retrait de 3 points sur votre permis de conduire en plus d’une amende forfaitaire de 135 €. Sauf pour la prise de téléphone en main qui, elle, sera passible d’une suspension du permis sur un délai qui peut prendre jusqu’à six mois.

Que faire alors ?

Si vous êtes en voiture, il est préférable d’utiliser les dispositifs intégrés au véhicule (système Bluetooth intégré par exemple). Cependant, cela évite uniquement le risque de sanction, mais la distraction reste effective. L’idéal est alors de carrément prendre une pause à un endroit approprié afin de répondre à votre appel ou message en toute sécurité. Sinon, si possible, n’hésitez pas de demander aux autres passagers de décrocher l’appel.

Si vous êtes sur un véhicule 2 roues, vous avez le droit d’utiliser un casque, mais les risques d’accident restent les mêmes. Les recommandations sont alors identiques : se garer si c’est urgent.

vous pourriez aussi aimer