La photographe de profession qui décide d’immortaliser elle-même son accouchement

Elle s’appelle Megan Mattiuzzo et est assez connue dans le monde de la photographie. Son amour pour la photo l’a amené à vouloir immortaliser la venue au monde de son enfant. Au moment où les autres mamans souffraient de douleur et voulaient rapidement en terminer avec leur accouchement, Megan s’est quant à elle armée de son appareil photo et n’a pas arrêté de prendre des clichés durant son propre accouchement. Elle ne voulait rien oublier de cette journée.

Un appareil photo sur le ventre pour immortaliser l’accouchement

Quand on dit que l’accouchement de chaque femme est différent, il ne s’agit pas seulement là que des paroles. En réalité, chaque femme a sa façon bien à elle d’accueillir la venue de son enfant. Pour Megan Mattiuzzo, ce fut avec un appareil photo à la main qu’elle a accueilli l’arrivée de son fils. Les clichés qui célèbrent la beauté de l’accouchement sont partagés par des milliers d’internautes sur les réseaux sociaux. C’est pour dire à quel point le résultat était bluffant. Megan Mattiuzzo a été pendant longtemps connue pour son amour pour la photographie. Elle était souvent sollicitée en tant que photographe de mariage. Une fois de plus, elle démontre le pouvoir de la photographie. Ces clichés témoignent du moment le plus important de la vie de la jeune femme.

A lire aussi : 115 questions pour mieux connaître votre partenaire

Le genre de moments qu’on n’est pas prêt d’oublier… littéralement !

C’est dans la chambre d’hôpital que la jeune femme avait réglé son appareil photo en amont, de sorte de ne pas se retrouver avec une manipulation complexe durant le travail. Au début des contractions, Megan a alors refilé l’appareil à son époux. Ce n’est que lorsque le bébé s’apprêtait à sortir que son mari lui a remis l’appareil, afin qu’elle puisse réaliser son rêve. Malgré tout, Megan Mattiuzzo a souffert durant l’accouchement. La péridurale n’était pas réellement efficace et les contractions ont été très douloureuses.

Interrogée sur ses motivations, Megan Mattiuzzo a fait comprendre qu’elle voulait une photo sous son angle de vue. Une photo qui pourrait bien représenter ce qu’« elle » voyait. Une photo qui permettrait de découvrir les premières respirations de son fils sur terre. Même si beaucoup l’assimilaient à une folle sur le coup, il a fallu découvrir les clichés pour se rendre compte que ça en valait véritablement la peine. Immortaliser son accouchement procure un sentiment indescriptible.

A lire également : Quelles aides au logement pour les retraités en résidence senior ?

Une expérience unique en tant que photographe et maman

Pour Megan Mattiuzzo, cette expérience a été unique en son genre. Elle a pu allier sa passion pour la photographie et son rôle de maman. C’est l’occasion rêvée de capturer des moments qui ne se répéteront plus jamais. Des instants précieux que seul un appareil photo peut immortaliser.

De plus en plus de femmes sont désormais tentées par l’expérience d’immortaliser leur propre accouchement. Cette tendance est notamment due à une prise de conscience collective autour du pouvoir émotionnel des images et du besoin impérieux d’en faire des souvenirs qui traverseront le temps.

Il faut souligner qu’il s’agit là d’une démarche personnelle, qui n’a pas lieu d’être généralisée à toutes les mamans ni même acceptée dans tous les hôpitaux ou maternités. Il faut bien entendu obtenir l’accord préalable des médecins et du personnel soignant avant toute chose.

Il est indéniable que ce type de photographies permet aux couples parents-photographes chasseurs de moments magiques de vivre pleinement chaque étape du travail et donc garantit la qualité inestimable des photos prises lorsqu’on y pense après coup.

La naissance vue à travers l’objectif : une nouvelle perspective émouvante

Il est intéressant de noter que les photographies en question ne sont pas destinées à être partagées sur les réseaux sociaux. Bien au contraire, elles restent souvent privées, réservées aux couples ou familles concernés. Il s’agit avant tout d’un moyen de garder un souvenir impérissable de cet événement unique et intime.

Cette pratique peut donner une nouvelle perspective émouvante à la naissance elle-même. En effet, lorsque l’on est directement impliqué dans le processus de création d’une vie humaine, on est confronté à des émotions complexes qui vont bien au-delà des mots. La photographie permet alors de capturer ces moments forts en émotion avec précision et justesse.

Certain(e)s pourraient voir cela comme une intrusion dans un moment très personnel. Pourtant, la photographe assure qu’elle n’a jamais ressenti cela lorsqu’elle a immortalisé son propre accouchement :

‘Je me suis sentie très connectée à mon corps et j’ai vécu l’accouchement presque comme une danseuse vit une représentation : je savais où aller ensuite sans avoir besoin d’y réfléchir’.

Si certain(e)s peuvent encore considérer la photographie pendant l’accouchement comme quelque chose d’étrange, déplacé ou même indigne… C’est bel et bien grâce à ces initiatives courageuses que chacun peut mieux comprendre ce moment fort en émotions. Les photos peuvent ainsi donner une nouvelle perspective sur ce miracle de la vie qu’est la naissance.

vous pourriez aussi aimer