Investir dans l’immobilier locatif, oui, mais avec la SCPI !

Peut-être avez-vous toujours rêvé d’investir dans l’immobilier locatif… Cependant, c’est un projet qui demande beaucoup de temps, de compétences et, surtout, de pugnacité. Malgré toute votre volonté, vous n’avez jamais vraiment pris le temps de vous lancer : entre le travail, la famille ou encore les différents projets… Votre emploi du temps est déjà bien rempli ! Si vous êtes dans cette situation, une solution pourrait être parfaite pour vous : l’investissement dans une SCPI comme Corum AM. Vous ne connaissez pas ? On vous explique.

Le fonctionnement d’une SCPI et ses avantages qui en découlent

Difficile d’investir dans quelque chose que vous ne connaissez pas non ? Il est donc nécessaire de vous présenter ce qu’est une SCPI. Pour schématiser un peu, il s’agit d’une société qui achète et revend de l’immobilier. En réalisant cela, la SCPI offre la possibilité à des investisseurs tels que vous-même d’acheter des parts de la société d’investissements. Par exemple, pour un bien acheté un million d’euros, il est possible d’investir à travers des parts de 200, 500 ou 1 000 € (tout dépendra de la SCPI en elle-même).

A découvrir également : Pourquoi confier son projet à un agent immobilier ?

D’ailleurs, c’est le premier avantage d’un investissement en SCPI : vous n’avez pas besoin de beaucoup d’argent pour investir ! Avec quelques centaines d’euros, ou tout au plus millier(s) d’euros, vous pouvez devenir propriétaire de parts et en profiter pour toucher vos dividendes de façon régulière (l’équivalent des loyers). Enfin, le dernier grand avantage d’investir dans ce genre de société à but locatif, c’est que vous n’avez strictement rien à faire : oubliez la recherche du locataire, l’appel à un plombier en cas de fuite d’eau ou encore le passage devant le notaire, vous êtes définitivement tranquille ! Vous l’aurez compris, investir dans une SCPI, c’est améliorer ses finances avec l’immobilier locatif, sans en avoir les inconvénients.

Lire également : Comment calculer la plus-value immobilière ?

vous pourriez aussi aimer