Comment vérifier le Netlinking de son site?

La mise en place des stratégies SEO a pour but l’accroissement de la visibilité de vos pages web. Le Netlinking est l’un des meilleurs moyens permettant d’y parvenir. Cependant, une vérification de votre site est nécessaire, afin de vous assurer de la qualité et de la performance de votre Netlinking. Encore faudrait-il avoir les bonnes techniques pour une bonne analyse.

En comparant vos domaines référents

Le Netlinking est une stratégie SEO fréquemment utilisée par les détenteurs de site web. Il permet de favoriser l’accroissement de la quantité de liens externes conduisant directement sur votre plateforme. Le Netlinking vous permet d’être en avance sur vos concurrents.

A lire aussi : Les tendances du travail temporaire après le covid

En outre, Google et les moteurs de recherche s’intéressent autant au nombre, qu’à la qualité de votre backlinking, pour évaluer la pertinence de votre contenu. C’est la raison pour laquelle il est aussi important de vérifier le Netlinking de votre site. Aussi, cela vous permet de juger de la fiabilité des liens externes et celle des sites dont ils proviennent. Pour ce faire, la première méthode consiste à analyser vos domaines référents.

Si vous en avez un grand nombre, cela signifie que de nombreuses plateformes vous trouvent crédible et mettent en vous leur confiance. Toutefois, l’intérêt de certains sites peut présenter un impact négatif pour la vôtre. Il existe donc un outil, le Majestic SEO. Il vous permet de déterminer les domaines référents de vos concurrents et de faire une comparaison. Sachez qu’avoir plus de referring domains favorise l’optimisation de votre site web. Mais ils doivent provenir de plateformes solides.

A lire également : 3 conseils pour éviter le mal de dos au travail

En vérifiant la diversité des ancres pour vos liens

Il est question de l’un des critères pris en compte par Google pour juger du caractère naturel de votre référencement. L’usage répété de ses ancres n’est pas particulièrement apprécié par ce moteur de recherche. En effet, selon les études, il est recommandé de ne pas excéder sur une même page (en termes de répétition), environ 7 ou 8 % le même mot-clé.

Ainsi, un contrôle vous permettra de connaître votre position par rapport à ce critère de choix. Dans le cas où vous n’aurez pas noté un nombre suffisant d’ancres variées, il vous sera possible d’y pallier. Pour cela, il vous suffit de cacher les gros liens basés sur ledit mot-clé en créant un panel de petits autres liens. Ils serviront de fusibles vers votre site. Ainsi, vous pourrez à la fois l’optimiser et répondre aux critères de Google.

En utilisant les outils adéquats

Dans le souci de faciliter votre analyse, il existe plusieurs outils, dont l’efficacité n’est plus à prouver. Il s’agit entre autres de l’Ahrefs et du SEM rush. Le premier permet de procéder à la vérification de tous les liens entrants dans votre URL.

Pour chacun de ces liens qui sont redirigés vers votre site, vous avez des informations spécifiques telles que la source, l’ancre et la nature. Quant au SEM rush, il est utilisé pour analyser les mots-clés. Vous avez la possibilité de connaître votre positionnement sur des mots-clés. En outre, le classement de vos concurrents utilisant les mêmes mots vous est également accessible.

vous pourriez aussi aimer