3 conseils pour éviter le mal de dos au travail

Appelé aussi “mal du siècle”, le mal de dos touche environ sept français sur dix. Si certains métiers impliquent de porter des charges lourdes, ce qui favorise ces douleurs, ce n’est pas le seul secteur touché. En effet, de plus en plus de Français occupent un poste sédentaire, qui demande de rester assis sur un fauteuil de bureau pendant plusieurs heures chaque jour. Si un fauteuil de bureau adapté et ergonomique peut permettre de prévenir ces douleurs, une chaise de bureau trop ancienne ou peu appropriée va venir les favoriser. Voici 5 conseils pour éviter le mal de dos au travail, en commençant par comment bien choisir un bon fauteuil de bureau !

Conseil n°1 : choisir un bon fauteuil de bureau

Nous vous en parlions juste avant, être correctement assis est essentiel lorsque l’on occupe un poste de travail sédentaire. Il existe un grand nombre de modèles de sièges avec différentes options comme des accoudoirs réglables ou des repose-pieds par exemple. En fonction de votre activité et de vos besoins, il convient de choisir le bon modèle. S’il vous arrive régulièrement de vous retourner ou de vous lever pour aller chercher des documents proches de vous par exemple, une chaise de bureau à roulettes peut être une excellente alternative. A contrario, si vous exercez une fonction qui demande de la précision comme du dessin par exemple, il sera plus judicieux d’opter pour un modèle sans roulettes.

A découvrir également : Comment ouvrir une boutique de confiserie : le guide

Conseil n°2 : adopter une bonne posture

Quel que soit votre métier, votre chaise de bureau doit vous permettre d’adopter une posture idéale afin de ne pas créer de douleurs dorsales. Il est essentiel de garder le dos droit et de régler la chaise de bureau afin que vos yeux soient à la même hauteur que votre écran. De même, votre écran doit être placé bien en face de vous, pour que vous n’ayez pas à tourner la tête pour le regarder, ce qui pourrait causer des douleurs dans les cervicales. Évitez tant que possible de croiser vos jambes ou de vous asseoir en tailleur sur votre chaise de bureau : poser ses deux pieds à plat au sol permet de s’assurer de garder le dos bien droit. Pour libérer la tension présente dans vos avant-bras, pensez à les poser sur des accoudoirs lorsque cela est possible, ou à appuyer vos poignets sur le bureau lorsque vous tapez sur un clavier par exemple.

Conseil n°3 : profiter de ses pauses pour se détendre et s’étirer

Il est évident que le fait de garder une position assise trop longtemps est mauvais pour le dos, cependant certains métiers font que l’on a pas réellement d’autre choix que de rester assis sur son fauteuil de bureau toute la journée. L’idéal dans ces cas là est de profiter de vos pauses, ou des moments où vous avez besoin de vous lever, pour vous étirer et détendre vos muscles. Pour cela, rien de bien compliqué, il vous suffit de marcher sur quelques mètres : ce mouvement simple va venir réveiller vos muscles et vos articulations. Pendant votre pause déjeuner, vous pouvez prendre quelques minutes pour réaliser quelques étirements qui vous feront le plus grand bien et vous permettront d’éliminer les tensions accumulées après une matinée installé sur votre fauteuil de bureau. Pour finir, il peut être judicieux de vous munir d’un repose-pieds à placer sous votre bureau. Grâce à cet outil, vous pourrez allonger vos jambes quelques minutes quand vous en ressentez le besoin et ainsi étirer vos muscles.

A découvrir également : Cabinet d’affaires, quel rôle joue-t-il pour l’entreprise ?

Conseil bonus :

Certaines enseignes spécialisées dans la vente de fauteuil de bureau proposent des fauteuils sous forme de boules de gym. En alternance avec une chaise de bureau classique, ces sièges atypiques permettent d’améliorer sa posture en musclant ses jambes et son dos, tout en travaillant. Un moyen idéal de faire un petit peu d’activité physique tout en étant au bureau !

vous pourriez aussi aimer