Comment associer domotique et photovoltaïque dans son logement ?

La domotique et le photovoltaïque sont deux technologies performantes permettant aussi bien de réaliser des économies d’énergie et d’engager l’habitat dans la transition écologique. Mais alors, comment associer domotique et photovoltaïque ?

Fonctionnement de ces deux technologies

La domotique

La domotique est l’ensemble des systèmes électriques intelligents – les smart grids – qui permettent de contrôler les équipements de l’habitat pour améliorer son confort et optimiser sa consommation énergétique. Ces réseaux électriques envoient et reçoivent des informations sur l’état et l’utilisation du logement. Grâce à des capteurs, cette technologie permet de contrôler certains postes de consommation, mais aussi de réinjecter l’électricité non consommée au sein du réseau de distribution et donc d’améliorer la consommation d’énergie de la maison connectée.

A lire également : Une anticipation du risque de pollution marine aux hydrocarbures développée lors d’une réunion

Aussi, il est tout à fait possible pour ces maisons connectées d’intégrer des énergies renouvelables dans leur réseau. Étant plus réactif, il peut anticiper les variations de production des sources durables et donc faciliter l’insertion de l’énergie verte.

Les panneaux solaires

Les panneaux solaires, eux, sont composés de cellules photovoltaïques conçues à partir de silicium cristallin. Grâce à leurs capteurs, ils transforment l’énergie solaire en courant continu, puis celui-ci est transformé en courant alternatif.

A lire également : Comment avoir une peau lisse après épilation ?

Panneaux solaire

En exploitant l’énergie du Soleil, l’installation solaire permet à l’habitat d’être en autoconsommation solaire, c’est-à-dire de consommer sa propre énergie. Cependant, il n’est pas possible de faire fonctionner l’électroménager grâce à cette énergie la nuit ou lors de conditions météorologiques défavorables.

Le consommateur peut aussi bien utiliser toute son électricité solaire pour son habitat ou bien injecter la totalité ou une partie au réseau de distribution électrique grâce à EDF Obligation d’Achat Solaire (EDF OA).

La domotique solaire

Le fonctionnement de la domotique photovoltaïque

Qu’en est-il alors lorsqu’on associe domotique et panneaux photovoltaïques ? Eh bien, il est possible d’intégrer plus facilement l’électricité solaire au sein du fonctionnement du bâtiment. En effet, la domotique permet de faire coïncider le fonctionnement des appareils électroménagers avec la production d’électricité des panneaux solaires photovoltaïques.

Mais en plus d’optimiser votre autoconsommation, c’est un très bon moyen de réaliser davantage d’économies d’énergie. L’électricité la moins chère est celle produite directement par le consommateur, d’autant plus lorsque l’on sait que le prix de l’électricité est en constante augmentation. En effet, dans le cadre du dispositif d’Obligation d’Achat Solaire, EDF achète l’électricité aux particuliers pour 0,10 € / kWh si l’installation photovoltaïque est d’une puissance inférieure ou égale à 9 kWc. Alors que le prix du kilowattheure, à l’achat, se situe entre 0,12 et 0,16 €.

Le suivi de l’autoconsommation solaire

Grâce aux objets connectés, vous pouvez associer un boîtier à des prises intelligentes reliées, elles, à vos appareils électriques. De cette manière, vous pouvez déclencher l’électroménager au moment où les panneaux solaires photovoltaïques sont les plus productifs et ainsi attribuer l’énergie solaire aux différents appareils en marche.

Un système domotique solaire peut être composé de plusieurs éléments :

  • une box de pilotage pour gérer les appareils et rassembler les données de production et consommation ;
  • des prises intelligentes pour permettre à la box de récupérer les données des appareils électriques et les piloter à distance ;
  • des pinces ampèremétriques pour récupérer et transmettre les données des panneaux solaires ;
  • un thermostat connecté pour adapter le chauffage selon les données météorologiques ou provenant des panneaux.

Ce boîtier intelligent vous permet de repérer l’énergie solaire, disponible en temps réel, qu’il est possible d’autoconsommer directement. De cette manière, il permet d’optimiser la production d’énergie en commandant les appareils électroménagers à distance. Il s’agit ensuite de connecter le boîtier à une plateforme en ligne pour consulter les données.

Faire appel aux aides et subventions de l’État

Étant composé de plusieurs éléments différents et adapté au logement, il est difficile d’estimer précisément un système de domotique solaire. Les box domotiques, seules, sont dans une fourchette de prix de 500 à 2 000 €.

Ce mode de consommation permet également d’améliorer l’efficacité énergétique de votre logement, aussi vous pouvez bénéficier de certaines aides de l’État :

  • l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) qui est cumulable avec un prêt à taux zéro pour financer l’installation de panneaux solaires dans la limite de 30 000€ ;
  • la TVA à taux réduit (TVA à 5,5 %) ;
  • Ma Prime Renov ;
  • les Certificats d’Économie d’Énergie.

vous pourriez aussi aimer