5 activités physiques qui boostent votre force mentale

Bien que les anciens Grecs aient, déjà à leur époque, reconnu un lien évident entre l’esprit et le corps, il a fallu beaucoup de temps à la médecine occidentale pour adopter cette notion. Mais la science continue de montrer à maintes reprises qu’il existe des connexions étroites entre votre santé physique et votre santé mentale.

Prendre soin de soi en mangeant équilibré, en s’adonnant au massage, ou encore en jardinant tranquillement est toujours salutaire. Mais la meilleure façon d’améliorer son bien-être psychique et ses capacités cérébrales consiste aussi à faire quelque chose de différent avec votre corps et pas seulement avec votre esprit. Voici cinq façons simples d’utiliser votre corps pour booster votre mental.

A lire aussi : J'ai testé la Toyboard, le surf à la maison

Marchez pour réduire le stress

Certaines activités ludiques, comme la cuisine, ou encore le poker, sont reconnues pour être bonnes pour la santé. Mais il est toujours bon d’ajouter un peu d’activité physique, car elle peut être un traitement efficace pour les problèmes de bien-être psychologique. Et il n’est pas nécessaire que l’activité cardio soit intense pour offrir des avantages.

A voir aussi : Comment choisir son programme de musculation ?

Des études montrent que 200 minutes de marche par semaine (soit moins de 30 minutes par jour) réduisent considérablement le stress et améliorent la qualité de vie. Mais vous n’avez pas besoin d’être stressé ou fatigué pour profiter des bienfaits de la marche sur votre mental. Faire des promenades régulières améliore et stabilisé la santé émotionnelle de tous, peu importe notre profil psychologique ou physique.

Souriez pour diminuer vos douleurs physiques

Des chercheurs ont découvert qu’il y a une part de vérité derrière le vieux diction américain : « Un sourire ne coûte rien, mais il crée beaucoup ». Si vous souffrez de douleurs physiques, le sourire peut vous aider à les ressentir moins intensément. À l’opposé, froncer les sourcils peut intensifier votre souffrance corporelle.

Des études montrent bien que le sourire influence votre état physique. Plus concrètement : un sourire peut diminuer votre fréquence cardiaque pendant une activité stressante. Donc, la prochaine fois que vous êtes en train de subir une douleur (mal de tête, soucis digestifs, douleurs dentaires…) pensez à des souvenirs, des pensées agréables, ou encore à une scène ou une blague drôle et cela pourrait vous permettre de sourire et d’adoucir le mauvais moment que vous passez.

Respirez profondément pour améliorer votre capacité d’attention

Quelques minutes de respiration profonde peuvent améliorer votre concentration. Mais saviez-vous que compter 3 respirations profondes peut être particulièrement bénéfique si vous êtes une personne multi-tâches dans la vie professionnelle ?

Des études montrent en effet que les personnes qui ont plusieurs tâches à gérer ont du mal à passer des tests ou à effectuer des activités qui nécessitent une concentration soutenue. Prendre quelques respirations profondes peut donner une impulsion immédiate à la concentration, ce qui peut améliorer les performances et l’efficacité dans la vie professionnelle comme personnelle.

Faites du yoga pour faire redescendre la pression

Toutes les personnes qui pratiquent et qui apprécient le yoga savent d’expérience que ce sport peut réduire le stress, et qu’il aide à être du bon pied le matin ou à faire retomber la pression après une dure journée.

En effet, le yoga augmente le niveau d’acide gamma-aminobutyrique (GABA), un neurotransmetteur situé dans le cerveau. L’augmentation des niveaux de GABA peut contrer le stress et même certains troubles psychiatriques.

Pour les néophytes, la pratique du yoga peut sembler être destinée à des personnes souples et/ou jeunes. Pourtant il existe des formes de yoga pour tous les âges et tous les profils, même pour les enfants, les femmes enceintes ou les personnes âgées, donc n’ayez pas peur de vous y mettre en toute bienveillance.

Soulevez des poids pour combattre l’anxiété

Aux États-Unis, les Américains seraient environ 15% à rapporter une anxiété fréquente de 15 à 30 jours par mois. Les symptômes comprennent la nervosité, la peur, l’appréhension, l’inquiétude et sans intervention, cette anxiété peut entraîner un mauvais sommeil, des douleurs, une mauvaise santé et des limitations physiques.

Alors, pourquoi pas se mettre aux poids ? En effet, aussi étrange que cela puisse paraître, des études montrent que l’haltérophilie à un effet significatif dans la gestion de l’anxiété. La bonne nouvelle est que vous n’avez même pas besoin de faire de l’haltérophilie à un haut niveau pour profiter de ses bienfaits sur votre mental : un entraînement en résistance d’intensité modérée est plus efficace pour réduire l’anxiété que l’entraînement en résistance à haute intensité, et en plus il est praticable à la maison avec des poids dont le coût est accessible à tous.

Améliorez votre force mentale simplement, c’est possible

Construire votre force mentale ne consiste pas seulement à changer votre façon de penser. Parfois, quelques changements simples dans votre activité physique peuvent contribuer à entraîner votre cerveau et à booster votre bien-être et vos capacités de résilience.

 

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!