Est-ce que les taux immobiliers vont encore baisser ?

Avec la crise sanitaire que nous vivons actuellement, les taux de crédit immobilier restent toujours attractifs. Cela a été grandement constaté au cours du troisième trimestre 2020. Mais ces taux immobiliers vont-ils encore baisser durant cette année 2021 ? Le contenu de cet article en dit long sur les raisons pour lesquelles lesdits taux devraient continuer à baisser. Lisez plutôt !

L’aide de la BCE pourrait conserver les taux immobiliers au plus bas niveau

Pour soutenir la crise économique provoquée par la pandémie du Covid-19, la BCE décide d’injecter 1850 milliards d’euros dans l’économie. Avec cette masse importante d’argent, les taux immobiliers pourraient être conservés à de bas niveaux courant l’année 2021. Dans son dernier communiqué de presse mensuel concernant ses décisions de politiques monétaires, la BCE a encore annoncé maintenir son taux de refinancement à 0 %. Cet état de choses va favoriser le maintien des taux bancaires à un niveau plus qu’appréciable. Par ailleurs, l’Institut de Francfort a fait savoir que ses achats d’actifs vont se poursuivre à un rythme plus élevé dans le prochain trimestre de l’année 2021. Avec toutes ces mesures, le taux d’emprunt immobilier va rester véritablement bas en 2021.

A voir aussi : Comment faire fonctionner assurance prêt immobilier ?

Les banques viennent en renfort

Durant cette période de crise sanitaire, les banques se sont trouvées dans l’obligation de soutenir le marché immobilier. En janvier 2021 par exemple, une dizaine de banques nationales et régionales ont eu à baisser leur taux de crédit. Le reste des banques a opté pour la stabilité. L’objectif principal de ces banques est de prêter tout en conquérant de nouveaux clients. Elles visent davantage les profils qui n’ont pas un revenu très élevé et qui ne veulent pas forcément investir dans l’achat d’une résidence principale. Il faut noter que les taux des crédits au rabais ont fortement contribué à la relance de l’immobilier.

L’INSEE a même constaté une hausse de +5,1 % sur les prix des appartements anciens au 1er trimestre 2021. Durant cette même période, il a été constaté que les maisons anciennes ont gagné +6,5 %. Les banques doivent donc continuer d’aider le marché de l’immobilier pour qu’il tienne véritablement debout durant cette crise sanitaire. Pour ce faire, la banque proposera des crédits avantageux. Cela prouve une fois encore que les taux immobiliers peuvent toujours baisser.

Lire également : Comment reprendre une maison de famille ?

 À combien s’élèvent les taux d’emprunt immobilier aujourd’hui ?

Selon l’Observatoire Crédit Logement, les taux immobiliers moyens affichent un niveau historiquement bas de 1,07 %. Il s’agit, en effet, d’un taux qui n’a jamais été observé jusqu’à ce jour. Dans ce taux, il n’est pas pris en compte les assurances et les sûretés. Sur 15 ans, le taux moyen est de 0,85 %. Lorsqu’on prend en compte le coût de la garantie, le taux annuel effectif global s’élève environ à 1,30 %. Il faut noter que ce taux est très attractif pour tous ceux qui désirent investir aujourd’hui dans la pierre. On retiendra donc que malgré les incertitudes économiques relatives à la pandémie du Covid-19, les banques ne cessent de soutenir la demande de crédits immobiliers dans des conditions financières attractives. Certes, la situation que vit le monde actuellement ne réjouit pas, mais il semble que c’est le meilleur moment d’investir dans l’immobilier.

Comment bien calculer le montant de son prêt ?

Les taux d’emprunt sont donc historiquement bas. Toutefois, avant de vous lancer dans l’aventure, il est indispensable de bien calculer quelles seront vos mensualités de remboursement afin de ne pas mettre votre budget en péril.

Prendre en compte tous les éléments d’un prêt immobilier

Pour calculer le montant d’un prêt immobilier, il ne faut pas prendre en compte le seul taux nominal. En réalité, ce taux sert au calcul des intérêts et peut être plus ou moins avantageux d’une banque à une autre, mais n’englobe pas certaines dépenses. En effet, le montant total d’un remboursement de prêt se calcule avec le TAEG (taux annuel effectif global). Sous ces initiales, se cachent certains postes de dépenses qu’il ne faut pas oublier. Parmi eux, l’assurance emprunteur qui, comme son nom l’indique, protège l’emprunteur, la garantie de prêt qui, elle, protège l’organisme prêteur et les frais de dossier, pour ne citer que ceux-ci. 

D’autre part, le choix d’un prêt à taux fixe ou à taux variable peut lui aussi influer sur le montant des remboursements mensuels au fil des ans. Pour faire son choix en toute connaissance de cause, il est donc nécessaire d’avoir les bonnes informations sur les taux immobiliers et leur fonctionnement.

Simuler sa capacité d’emprunt 

Pour savoir quelles seront les mensualités de remboursement de votre crédit immobilier, n’hésitez pas à utiliser le simulateur de prêt d’un courtier en ligne. Cet outil est vraiment très facile à utiliser et vous permet ainsi de préparer votre demande de prêt en toute sérénité. Pour cela, rien de plus simple.

Connectez-vous sur le site d’un acteur reconnu dans le monde de l’immobilier, puis remplissez le formulaire de simulation de prêt mis à votre disposition. Soyez précis dans vos réponses. En quelques clics, vous obtiendrez une réponse et un accord de principe. 

vous pourriez aussi aimer