Contrôle médical service : contre visite médicale et contrôle employeur

Nous sommes à une période de l’année où les absences se font particulièrement fréquentes dans les entreprises. Pire encore, les congés de maladie explosent (littéralement). Le contrôle médical service s’apparente comme étant la solution idéale pour lutter contre l’absentéisme. La contre-visite médicale est un principe légal et dissuasif qui permettra de clarifier une situation, de rétablir un climat social plus sain au sein de l’entreprise et de mieux gérer la masse salariale. L’employeur parvient également à maintenir le taux d’absentéisme à un niveau inéluctable.

Le contrôle médical : une solution efficace de lutte contre l’absentéisme

Les employés ont la santé fragile. C’est en tout cas ce qu’en ressort le chiffre avancé du nombre élevé de congés maladie qui a fini par atteindre des « niveaux dangereux ». La seule façon de s’en assurer est de réaliser un Contrôle Médical Service. Il ne faudrait pas oublier que l’absentéisme abusif peut coûter très cher à l’entreprise. On ne parle plus seulement du fait que le salarié en arrêt maladie de plus de 3 jours ouvrables doit toucher à des indemnités de l’assurance maladie, que l’on appelle également indemnités journalières et qui permettent de compenser la perte de son salaire. Mais on parle également des pertes de production, du climat social tendu, des retards de livraisons, et dans certains cas, de la perte de confiance des clients. Seul le Contrôle Médical Service peut aider à remédier à cette situation.

A lire également : Les nouvelles technologies qui révolutionnent le secteur agricole

Avantages du contrôle médical

Quand un employé s’absente pendant longtemps en énumérant des raisons de santé, le doute peut facilement planer dans l’esprit de l’employeur. Ce qui peut véritablement avoir des répercussions négatives sur les relations entre le salarié et l’employeur. Le Contrôle Médical Service permettra justement de clarifier cette situation. Avec une telle démarche, vous anticipez sur les mesures à prendre afin de pallier aux absences. D’ailleurs, c’est la loi 78-49 de 1978 qui stipule clairement que tout employeur est tenu de réaliser un contrôle médical de ses salariés en arrêt de travail dès lors qu’il complète l’indemnisation de la Sécurité Sociale.

L’un des principaux avantages du contrôle médical concerne également le fonctionnement des collègues. Ces derniers peuvent mal percevoir l’absentéisme au point d’entraîner des conséquences fâcheuses. Grâce au contrôle, ils seront fixés et n’auront plus rien à reprocher à l’entreprise. Le contrôle médical offre également la possibilité de mieux gérer la masse salariale. L’employeur peut suspendre les indemnités complémentaires de salaire de 44 % des arrêts contrôlés.

Lire également : L'allergie aux sulfites présents dans le vin et effets secondaires

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!