Sérotonine : comment booster votre hormone de bonheur

Notre bonheur est influencé par énormément de facteurs, notamment les substances chimiques et les hormones du cerveau. Prenez la sérotonine, par exemple. Ce minuscule produit chimique est un élément essentiel de l’humeur et, partant de là, du bonheur ! Si vous voulez en savoir plus sur la recherche relative à la sérotonine, le fonctionnement du cerveau ou encore la photosynthèse, une seule adresse : http://www.lablogatoire.com/ !

Sérotonine : à quoi ça sert au juste ?

La sérotonine est un neurotransmetteur que l’on trouve dans le cerveau, le sang et le système digestif. Elle achemine des messages de bien-être et de stabilisation entre les cellules nerveuses. C’est pourquoi elle a été surnommée « l’hormone du bonheur » ou « le produit chimique du bonheur ». La sérotonine vous aide à dormir, contrôle les envies de fumer et régularise votre digestion. Les études ne permettent pas encore de savoir si la sérotonine est directement responsable des « bonnes vibrations » ou si elle joue simplement un rôle essentiel dans la régulation de votre système nerveux.

A découvrir également : 115 questions à poser à votre partenaire pour commencer une conversation

Comme la sérotonine est essentiellement un facteur de bien-être, toute carence se traduirait par des symptômes qui ressemblent à ceux de la dépression. Mais tout cela est en partie théorique, car on ne peut pas vraiment mesurer le taux de sérotonine dans le sang. Cela dit, les symptômes d’une baisse du taux de sérotonine sont les suivants :

    A lire également : Jouer au casino en ligne en 2021 : est-ce fiable?

  • dépression ou sentiment de déprime ;
  • l’oubli ;
  • irritabilité et impulsivité ;
  • une somnolence anormale ;
  • un sommeil agité ;
  • faible appétit ;
  • troubles digestifs ;
  • des envies de glucides et de bonbons.

Le rôle du tryptophane

Le tryptophane est un acide aminé très présent dans la dinde et la viande blanche, plus généralement. La rumeur dit qu’il vous plonge dans un coma alimentaire ! Mais des recherches ont établi un lien entre les régimes alimentaires riches en tryptophane et le fait de se sentir plus heureux et plus calme. Bien sûr, le tryptophane vous donne sommeil, mais votre corps l’utilise aussi pour produire de la sérotonine. Certaines des preuves les plus solides de la théorie de la sérotonine proviennent d’études qui montrent qu’une faible consommation de tryptophane est liée à la dépression.

C’est simple : plus de tryptophane équivaut à plus de sérotonine. Toutefois, il ne suffit pas de se goinfrer de dinde pour augmenter son taux de sérotonine. Votre cerveau est recouvert d’une enveloppe surprotectrice appelée la barrière hémato-encéphalique, et le tryptophane doit « faire la queue ». Mais bonne nouvelle : les recherches suggèrent que l’association du tryptophane et des glucides permet de contourner ce problème.

Augmentez naturellement vos niveaux de sérotonine

Certaines personnes ont besoin de suppléments ou même d’antidépresseurs pour augmenter leur niveau de sérotonine. Mais il existe quelques moyens naturels de stimuler cette substance chimique du cerveau.

Faites le plein de tryptophane

Les œufs (et plus précisément les jaunes d’œufs) sont remplis de tryptophane. Ils sont pleins d’acides aminés et d’antioxydants comme le tryptophane, la tyrosine, la choline, la biotine (excellente pour les cheveux, la peau et les ongles !) et les acides gras oméga-3. Astuce : pour tous les bienfaits sans cholestérol supplémentaire, optez pour des aliments cuits durs plutôt que frits. N’oubliez pas de l’associer à un glucide pour un effet maximal.

L’ananas

L’ananas contient du tryptophane, un peu de sérotonine et beaucoup de broméline, une enzyme qui réduit l’inflammation. Un conseil : faites le plein de tryptophanes en un seul repas avec un plat de poulet et d’ananas à l’hawaïenne servi sur du riz (n’oubliez pas les glucides).

Le fromage

Voici une raison de plus pour commander un plateau de fromage la prochaine fois que vous sortez au restaurant. Dans une étude portant sur 25 personnes en bonne santé, les participants ont rapporté une meilleure humeur lors d’un régime de 4 jours riche en tryptophane. Et quels aliments les rendaient le plus heureux ? La mozzarella.

Les bananes

Les bananes sont déjà célèbres pour leur teneur en potassium. Mais pas seulement ! La National Sleep Foundation recommande de manger une demi-banane une heure avant le coucher en raison de la teneur en tryptophane de ce fruit.

Les effets d’une carence en sérotonine

Il faut savoir que le manque de sérotonine peut avoir des conséquences néfastes sur notre santé mentale et physique.

En cas de carence en sérotonine, les symptômes peuvent être nombreux : anxiété, irritabilité, dépression saisonnière (SAD), troubles obsessionnels compulsifs (TOC), perte d’appétit, insomnie ou encore fatigue chronique.

Les études ont montré que la baisse du taux de cette hormone ne touchait pas seulement l’humeur et le comportement mais avait aussi un impact considérable sur la douleur chronique. Des résultats suggèrent qu’une augmentation du niveau de sérotonine pourrait soulager certains types de douleurs neuropathiques.

La carence en sérotonine affecte aussi les fonctions cognitives telles que l’apprentissage et la mémoire à court terme. Les enfants atteints du trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH) ont souvent des niveaux plus bas de neurotransmetteurs tels que la dopamine et la noradrénaline qui sont liés à une diminution des niveaux de sérotonine.

Le système immunitaire peut aussi être affecté par une carence en sérotonine car elle permet au corps d’absorber les nutriments essentiels pour produire les anticorps nécessaires. En revanche, un faible taux augmente le risque infectieux ainsi que celui des inflammations intestinales.

Il est crucial pour notre bien-être général d’entretenir une bonne production naturelle mais aussi de prendre conscience de son absence précoce pour prévenir les effets néfastes sur notre corps et notre esprit.

Les méthodes alternatives pour augmenter la sérotonine, comme la méditation et l’exercice physique

Heureusement, il existe des méthodes alternatives pour augmenter naturellement nos niveaux de sérotonine. La méditation est l’une d’entre elles.

La pratique régulière de la méditation peut aider à réduire le stress et l’anxiété, deux facteurs qui peuvent causer une baisse des niveaux de sérotonine. Effectivement, les études ont montré que la méditation stimule la production de cette hormone dans le cerveau et diminue les niveaux d’hormones du stress telles que le cortisol.

L’exercice physique est aussi un moyen efficace pour augmenter naturellement vos taux de sérotonine. Lorsque vous faites du sport, votre corps libère cette hormone en réponse à l’effort fourni.

Les activités physiques comme la course à pied ou encore le yoga sont particulièrement recommandées car elles permettent aussi une amélioration au niveau cognitif et favorisent ainsi toute pensée positive ce qui influence directement sur notre bien-être général.

D’autres méthodes sont aussi utiles comme une alimentation équilibrée. Il faut savoir que certains aliments contiennent des nutriments essentiels pour produire suffisamment de neurotransmetteurs tels que la vitamine B6 (poisson gras) ou encore les omégas 3 (œufs). Les fibres présentes dans certains fruits et légumes permettent quant à elles une meilleure assimilation des protéines indispensables à leur synthèse.

Le choix entre ces différentes méthodes dépendra grandement des préférences individuelles. Toutefois, afin de bénéficier d’un résultat optimal, une combinaison des méthodes est vivement conseillée. Il faut préciser que l’auto-médication peut être dangereuse. En cas de doute ou d’interrogation sur le sujet, il est recommandé de consulter un médecin spécialisé qui vous guidera selon votre état et vos besoins spécifiques.

vous pourriez aussi aimer