Quels sont les bienfaits du CBD ?

C’est une bonne nouvelle pour nos amis les abeilles. En fait, ces insectes pollinisateurs seront désormais mieux protégés en France, puisque le décret sur les abeilles a été publié au Journal officiel ce dimanche 21 novembre. Alors, qu’est-ce qu’il y a dedans ? Nous vous en disons un peu plus.

La protection des abeilles

Comme vous le savez, les abeilles et autres insectes pollinisateurs sont essentiels à la vie sur Terre. Il est donc nécessaire de les protéger, d’autant plus que l’espèce est menacée ces dernières années. En conséquence, la France a publié une commande au Journal officiel. Ce dernier impose désormais des calendriers pour l’utilisation de produits phytopharmaceutiques dans les cultures.

A lire en complément : Quel fauteuil choisir pour le télétravail ?

Vous devez savoir que ce produit est autorisé par l’Agence nationale de sécurité alimentaire, pour une utilisation pendant les périodes de floraison. Cependant, le traitement doit être appliqué dans les 2 heures précédant le coucher du soleil et dans les 3 heures suivant le coucher de soleil. L’entrée en vigueur de ces nouvelles règles est fixée au 1er janvier 2022.

Un geste important pour la biodiversité

Si les apiculteurs considèrent que cette commande ne va pas assez loin, c’est déjà une bonne nouvelle. En fait, ce décret est intégré au plan de pollinisation qui vise à lutter contre l’effondrement des populations d’abeilles et d’autres insectes pollinisateurs. Il s’agit donc de protéger la biodiversité, sans pour autant négliger la production agricole.

A lire en complément : Comment se déroule la voyance par téléphone ?

Cependant, les apiculteurs expliquent qu’en juillet en particulier, les horaires ne seront pas adéquats. En fait, 2 heures avant le coucher du soleil, alors qu’il fait encore 25 degrés, les abeilles se nourrissent encore. Toutefois, il s’agit déjà d’une étape intéressante et nous pouvons féliciter le gouvernement de l’avoir prise. Espérons que grâce à cela, les abeilles seront mieux protégées.

vous pourriez aussi aimer