Que devient l’Euro 2020 ?

Vous avez probablement entendu dire que Michel Platini veut changer le fonctionnement de l’EURO 2020 . Au lieu d’organiser la compétition dans un pays (ou deux pays voisins), il veut que chaque pays reçoive des matchs. Cette réflexion est principalement basée sur des applications décevantes pour 2020.

A lire également : J'ai testé la Toyboard, le surf à la maison

Donc oui, cela peut être surprenant, mais plusieurs raisons peuvent être mentionnées pour expliquer une telle révolution.

Tout d’abord, l’aspect du parrainage. La propagation de la concurrence entre plusieurs pays/régions permettrait à l’UEFA de multiplier les partenariats et donc les recettes. Même si certaines marques (vous pouvez penser à Coca Cola ou KIA) étaient toujours intéressées par des partenariats mondiaux, de nombreux groupes pourraient parrainer la compétition dans leur pays seul ou dans leterre qu’ils veulent cibler .

A lire en complément : J'ai testé pour vous le Body Partner de Tefal

Cela permettrait également à l’UEFA de donner plus de liberté aux sponsors , puisque l’accord serait local. L’activation locale donnera beaucoup de liberté, mais donnera plus d’espace pour le marketing d’embuscade et compliquera la mémorisation.

Lacommunication numérique a pris une place prépondérante dans la stratégie de marketing de la marque et elle estdifficile à contrôler . Imaginons une marque sponsors dans un pays X qui fait une campagne web très virale. La marque qui avait le marché dans un autre pays en souffrira nécessairement. Les internautes ont accès à tous les sponsors, que cela nous plaise ou non. Cela rendra le club plus difficile et mémorisant encore plus difficile .

Mais ce n’est pas seulementContrats de parrainage qui entrent en jeu dans la présente décision. Qu’ en est-il des recettes de billetterie ? Qu’ en est-il de l’atmosphère dans les stades et de l’enthousiasme général d’une compétition qui réfléchit finalement à l’image de son sport ? A priori on peut penser que rien ne changera, mais cela n’est pas dit…

Enfin , qu’en est-il du développement du football dans les pays européens ? Comme nous le savons, héberger un euro permet d’améliorer (voire de créer) l’infrastructure. Cela permet à un pays de se moderniser, les clubs bénéficient de nouveaux stades, adaptés à la demande d’aujourd’hui . Et nous expérimentons actuellement avec EURO 2016.

Enfin, il y a une dimension touristique à considérer, Bien que selon le pays d’accueil il y a moinspeut sembler important, cela se reflète dans la création de ménages .

Bref, une décision doit être prise rapidement, mais une chose est certaine que le débat ne fait que commencer. Et toi ? Pour ou contre un changement de formule ?

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!